Hockey

Le median de 21 ans quitte le Daring qui manquera le playoff pour la deuxième année consécutive

A 21 ans, Victor Wegnez a signé un contrat qui le liera dès la saison prochaine au Dragons. Le median du Daring, qui avait été excellent lors de la Coupe du monde à Lucknow en décembre dernier, ressentait le besoin de sortir de sa zone de confort. Après avoir passé 16 ans à Molenbeek, le Red Lions a annoncé sa décision lundi soir à ses coéquipiers. "Je suis triste de quitter le Daring. Depuis que j'ai 5 ans, je considérais ce club comme ma deuxième maison. Je n'aurais jamais imaginé jouer dans un autre club."

Pourtant, il vient de se lier au club le plus compétitif du moment. "J'avais besoin de sortir de mon confort. Sur un plan sportif, je devais franchir un pas."

La mauvaise passe du Daring n'est pas étrangère à ce choix. L'an passé, les Rayés avaient déjà été privés de play off. Cette année, les chances de voir le Daring rejoindre le Top 4 sont minimes. "Oui, c'est clair. Nos mauvais résultats ont influencé ma décision. Sur papier, nous avons la meilleure équipe, mais, dès que nous prenons un but, nous nous écroulons. Je n'oublie pas tout ce que le Dar m'a donné."

Exit le Daring, bienvenue au Dragons. Pour se donner toutes les chances de réussir cette nouvelle aventure, il vivra dans un appartement près de Brasschaat. "Mais je reviendrai 3 jours par semaine à Bruxelles pour voir ma famille. Le Dragons m'a contacté en février. Jean Willems (entraîneur) aime mon style de jeu. Il a loué ma hargne, ma combativité, ma capacité à effacer mon adversaire."

Le Dragons, véritable laboratoire de l'équipe nationale, cherchait un median solide. "Oui, j'ai vite compris que je pouvais être la pièce manquante du puzzle. Je dois aussi penser à moi. Je vais jouer avec Arthur (Van Doren), Felix (Denayer), Florent (van Aubel), Thomas (Briels). Je ne pouvais pas rêver mieux. Je sais que Adam Commens et Shane McLeod approuvent mon choix."

Il avait été approché par le Watducks qui s'était rétracté car le club brabançon avait trouvé un autre médian d'envergure (Simon Gougnard même si les clubs attendent pour officialiser le transfert), le Racing qui "avait un beau projet" ou encore Den Bosch "mais c'était loin et en plus Dockier revenait en Belgique."

S'il vient de signer le contrat le plus important de sa carrière sportive, Victor Wegnez ne compte pas bacler sa copie avec le Daring. Le playoff n'est pas encore enterré même si…. "Nous sommes capables de signer un 18 sur 18. Il y a deux ans, le Dragons avait vécu une situation comparable. J'ai expliqué à mes coéquipiers que je jouerais chaque match à fond. Je veux toujours gagner." Aujourd'hui avec le Daring et demain avec le Dragons.