Hockey

Une petite finale sourit souvent à l'équipe qui est le moins déçue de la défaite de la veille. Ici, les Lierrois, petits Poucets de l'épreuve, partaient clairement dans les conditions idéales pour réaliser un exploit.

SI l'Herakles avait encaissé après trois minutes la veille, il réussit exactement l'inverse cette fois : un effort spectaculaire de Sanz lui permit de voir sa première tentative repoussée par le gardien et la deuxième sur la ligne par Gerretsen, mais il récupéra la balle et cette fois Smith se trouvait juste devant la ligne pour pousser la balle dans le but (2-0).

Les Lierrois étaient dans leur position favorite : ils pouvaient défendre et miser sur les contres. Pour cela, il fallait résister au seul pc rotterdamois (12e) et voir un arrêt-réflexe époustouflant de Timmermans sur une tentative à bout portant de van Dam (14e) après quoi Hens dégagea la balle.

En deuxième quart-temps l'Herakles plaça une banderille après deux minutes sur une descente de De Kerpel, mais la reprise de Hottlet fut déviée en corner par van Dam. Sur l'action suivante, une reprise de van Puffelen sur un bel effort de Hertzberger fut à nouveau sauvée par Timmermans (18e), avant que Van Stratum ne dégage à son tour un essai de Hertzberger (25e) L'Herakles eut encore une possibilité de but, mais Smith arriva cette fois un rien trop tard pour conclure un effort de De Kerpel (26e).


L'Herakles recule

Le troisième quart-temps vit l'Herakles reculer de plus en plus, mais Timmermans commença par sauver un tir de Hertzberger sur pc puis de Bakker. >Mais les Lierrois n'arrivaient plus à se dégager. Il en résulta une pluie de pc improductifs mais à la 42e Hoedemakers exploita un rebond pour égaliser (2-2). On ne pouvait pas dire que c'était volé...

A peine de retour sur la pelouse, les Lierrois concédèrent un nouveau pc, le 7e déjà, et Hertzberger trouva cette fois l'ouverture (2-3) C'était très dommage pour l'Herakles mais pas illogique dès l'instant où les Rotterdamois avaient complètement dominé la deuxième mi-temps.

Toutefois, les Anversois n'avaient pas dit leur dernier mot et sur un bel effort personnel, Sanz renversa la vapeur alors qu'il restait dix minutes à jouer?

La fin du match fut un véritable thriller. Rotterdam fit sortir son gardien et obtint un pc improductif à 96 secondes de la fin. Mais à 65 secondes du terme van Dam reprit une longue balle de Hertzberger pour infléchir définitivement le destin (4-5). C'était très cruel pour les Lierrois qui n'ont cependant pas à rougir de leur magnifique parcours : ils auront frôlé la médaille de bronze pour leur première participation !


Herakles - Rotterdam 4-5

Herakles : Timmermans, Haig, Hens, M. Donck, Leclef, Creffier, V. Donck, De Kerpel, Keusters, Smith, Sanz, puis Legrand, Perez, Van Stratum, Duncan, Hottlet.

Rotterdam : van Eldonk, Melkert, van Ass, Bakker, van Puffelen, Tarrant, Catlin, Turkstra, Gerretsen, Hertzberger, van Dam, puis Egerton, Hoedemakers, Beltran, Blok,

Arbitres : MM. Ch. Blasch (All) et M. Madden (Eco)

Cartes vertes : 50e Hertzberger

Les buts : 3e Smith (2-0); 42e Hoedemakers (2-2); 46e Hertzberger sur pc (2-3); 50e Sanz (4-3); 59e van Dam (4-5)