Hockey

Après la victoire des Red Panthers, découvrez l'avis de notre consultante Emilie Sinia.

1. Le meilleur match

Il n'y avait pas photo. Elles ont produit leur meilleur match de l'Euro. Les Panthers n'avaient pas de choix d'être aussi offensives. Elles ont bousculé les Allemandes que je trouvais fort nerveuses. Elles n'étaient pas bien en place. Elles ont laissé beaucoup d'espaces aux Belges. Versavel a provoqué beaucoup de pc. J'ai aimé les prestations de Nelen et de Raes. Babs a récupéré beaucoup de balles juste devant la défense. Elle est à la base du but. Anouk a été solide dans ses interventions. Il ne faut pas oublier les arrêts d'Ash (Aisling D'Hooghe). Nous avons eu un brin de chance aussi sur le pc allemand qui va sur le poteau et puis à côté. La balle tourne enfin pour nous. Les Reds le méritent.

2. L'impact sur le hockey féminin

Les Panthers vont enfin sortir de ce cycle infernal où elles étaient frustrées par toutes ces désillusions. Un verrou a sauté. Elles ont prouvé qu'elles pouvaient gagner avec la manière lors d'un match important contre une grande nation. Elles ont bien géré la fin de match. Le sport est ainsi fait qu'il faut tout le temps se remettre en question. L'Angleterre avait terminé la Coupe du monde à l'avant dernière position en 2014. Un an plus tard, elles étaient championnes d'Europe. En 2016, elles sont championnes olympiques. Les Belges doivent développer cette culture de la gagne.

3. Elles reviennent de loin

Je sais tout ce qu'il s'est passé après la déception de Brasschaat en 2015. Nous sommes retournées dans l'ombre pendant que les mecs et les jeunes jouaient de grands tournois. Nous avions raté un objectif. Maintenant, les Belges doivent s'installer durablement dans le Top 10.

4. Une finale contre les Pays-Bas

Niels Thijssen a eu la bonne stratégie en dédramatisant. Il est positif et ça plaît au groupe. A leur place, je jouerais un hockey offensif. Il faudra y aller au bluff et prendre du plaisir. Elles joueront les n°1 mondiales chez elles. Les Belges auront un petit avantage car la pression sera 100% de l'autre côté Les Pays-Bas affrontent la 14e nation mondiale. Les Pays-Bas doivent gagner car elles jouent à la maison. En plus, elles n'ont plus rien gagné depuis deux ans. Elles ont même raté leurs JO.