Le Daring a frappé fort

Boris De Vaere Publié le - Mis à jour le

Hockey

Dans un match qui s’annonçait déséquilibré, le Daring a complètement assommé Namur au sens propre comme au figuré. A la 17e, le marquoir affichait pourtant toujours 0-0 au moment où le défenseur namurois Xavier Bertrand recevait une balle puissante dans la lèvre. "C’est le tournant du match", raconte le malheureux qui n’a pu remonter sur le terrain. Et on ne peut lui donner tord puisque dans la foulée le Daring parvint enfin à débloquer le compteur sous l’impulsion de Tanguy Cosyns impliqué dans trois des quatre buts inscrits avant la mi-temps.

Par la suite, Namur allait complètement s’écrouler physiquement. La malchance continuait en plus de s’abattre sur les Wallons qui voyaient Zalatel recevoir la balle en plein sur le crâne. Ajoutez-y l’élongation de Khlopov en première période pour comprendre comment la suite du match devint un calvaire pour les visiteurs. Au final, le pauvre Harold D’Hayer s’est retourné à treize reprises.

Namur, déjà à la ramasse avant la trêve, paye maintenant ses performances en salle. Le champion de Belgique indoor prendra-t-il le moindre point sur le gazon cette saison ?


Boris De Vaere