Hockey Division Honneur Daring : 3 Beerschot : 2 Daring : P. Garcia (2), Enrique (2), Mesa (2), Legrain (1), Brunet (3), G. Cosyns (3), J. Garreta (2), Saladino (2) T. Cosyns (2), Van Linthoudt (1), J. Garcia (1), puis Forton (1), Faveyts (1), Dubuisson (2), Vanderschelde (1) et Jacquier (1) Beerschot : D. Van Rysselberghe (2), M. Peeters (2), Doherty (2), Magnier (1), M. Van Rysselberghe (3), Paton (1), Dockier (2), H. Peeters (2), Nelen (1), Deruyttere (2), Delmoitié (2), puis S. Verhoeven (1), McClelland (1), Pliester (1), Perez (1), Corthouts (1) Arbitres : MM. F. Deneumostier et G. Uyttenhove Cartes vertes : 22e M. Van Rysselberghe, 33e J. Garcia, 55e Paton, 64e Saladino Les buts : 12e Doherty sur pc (0-1), 19e T. Cosyns sur suite de pc (1-1), 26e H. Peeters (1-2), 28e Saladino sur pc (2-2), 52e J. Garreta sur pc (3-2).

Le Daring Molenbeek rencontre cet après-midi le Beerschot dans un match capital pour le play-off. En cas de victoire, les Bruxellois, cinquièmes au classement, ont l’occasion de dépasser les Ours, quatrièmes.

Le match met du temps à démarrer. La première occasion franche tombe après plus de dix minutes et est même transformée en but par Brian Doherty, le spécialiste pc du Beerschot. Mené à la marque, le Daring ne baisse pas les bras et repart à l’attaque de la cage anversoise. Ce qui devait arriver arriva, l’inévitable Tanguy Cosyns égalise sur pc. Par la suite, l’attaquant molenbeekois a dû abandonner ses équipiers sur blessure, une tuile pour le Daring.

Le Beerschot profite de ce moment de répit pour reprendre l’avantage, grâce au goal du capitaine Harrison Peeters dans un angle impossible. Deux minutes plus tard, le Daring parvient cependant à égaliser, de nouveau sur pc. A la mi-temps, les deux équipes se quittent dos à dos.

Au retour des vestiaires, les Molenbeekois partent à l’assaut des cages anversoises, bien aidés par un coup de mou du Beerschot qui ne parvient plus à aligner plusieurs passes d’affilée. Malgré quelques occasions ratées, Juane Garreta réussit à donner la victoire aux siens, encore sur pc… Mais il s’en est fallu de peu : à la dernière seconde, un tir anversois semble être stoppé devant les cages par un défenseur du Daring. Les joueurs du Beerschot réclament à l’unisson un stroke mais les arbitres, très indécis, choisissent de ne pas accorder la faute aux Ours et sifflent la fin de la rencontre.