Hockey

Duel 100 % belge à Eindhoven et des tribunes bien garnies pour assister au duel animalier entre Dragons et Rats.

Premier danger après deux minutes sur un contre rapidement mené par Denayer, et terminé par un revers de Jeffrey Thys (qui fêtait son 28e anniversaire), mais Gucassoff sauva du pied. Dans l'autre camp, également sur un contre, Charlier isola Meurmans dont le tir fut sauvé du stick par Loïc Van Doren.

Le Dragons se montra un peu plus insistant dans ce premier quart d'heure et lorsque Thys effaça deux joueurs d'un seul mouvement pour servir Briels, celui-ci obtint un pc, tiré par Hendrickx, que Jeremy Gucassoff sauva spectaculairement. Mais alors que le Racing se retrouvait pour la deuxième fois en infériorité numérique, un centre de Thys traversa la défense des Rats, en étant touché par Gucassoff, et Verheijen se retrouva à point nommé au deuxième montant pour conclure (1-0). Le Racing força un pc juste avant la mi-temps mais L. Van Doren sauva assez facilement le sleep de Boon.

En deuxième quart-temps il ne se passa pas grand-chose, si ce n'est une domination stérile du Racing et un deuxième pc du Dragons juste avant la mi-temps, qui ne donna rien.

Même scénario en troisième quart-temps avec une carte jaune pour Lambeau, qui conduisit le Dragons à dominer cinq minutes, puis un centre de van Aubel pour Hendrickx, bien sauvé par Gucassoff. van Aubel sema encore le danger en lançant Verheijen, mais la défense bruxelloise ne se laissa pas surprendre et Thys conclut la phase par un tir dans les filets latéraux.

Le quatrième quart-temps fut par contre enthousiasmant. Le Racing prit de plus en plus de risques pour revenir au score, et se fit prendre en contre à la 53e minute alors que Boon venait de rater une occasion d'égaliser sur une balle bondissante. van Aubel mena la contre-attaque pour Raes et Briels au rebond (2-0). Mais le Racing ne se tint pas pour battu : Gucassoff sortit, Lambeau joua keeper volant et les Rats sortirent tous les registres offensifs. Deux minutes plus tard Truyens s'infiltra dans le cercle et arma un revers puissant et bien placé (2-1). Tout recommençait. Boon rentra dans le cercle mais L. Van Doren sauva du pied. Les Bruxellois, déchaînés, se créèrent deux pc, le deuxième étant sauvé deux fois par Van Doren, la deuxième fois... du casque, via le piquet ! La phase avait été tellement vite que les arbitres firent reprendre par... un dégagement, au lieu du corner qui s'imposait. Pas sûr que ça aurait changé la face du monde, mais assez typique de ces matches entre Dragons et Racing où ce sont toujours les Anversois qui gagnent... d'un cheveu.

Dragons - Racing 2-1

Dragons : L. Van Doren, Van Bockrijck, A. Van Doren, Hendrickx, Celis, Rubens, Denayer, Thys, Raes, Briels, van Aubel, puis Verheijen, Luyten et Van Der Putten.

Racing : Gucassoff, Lootens, Lambeau, Harte, Rickli, Truyens, Meurmans, Gougnard, Dalla Palma, Boon, Charlier, puis Vanneste, Vanwetter et B. Gougnard.

Arbitres : MM. D. Dowdall (Ang) et J. van 't Hek (Hol).

Cartes vertes : 9e S. Gougnard, 13e Lambeau, 16e Raes.

Cartes jaunes : 34e Lambeau.

Les buts : 13e Verheijen (1-0); 53e Briels (2-0); 55e Truyens (2-1).