Hockey

Après un parcours pour le moins atypique, le Racing est finalement parvenu, contre toutes attentes, à se qualifier pour la finale du championnat d’Europe. Face à la très solide équipe de Cologne, la tâche s’annonçait loin d’être simple. 

Un constat qui se vérifiait dès les premières minutes. Sur le premier pc de la rencontre, Fleckhaus, ouvrait la marque à la 6ème. La domination des Allemands se poursuivait dans les minutes qui suivaient avec un nouveau but quatre minutes plus tard de Miltkau. Le jeu des Allemands était rapide et fluide, rendant la moindre accélération dangereuse. A la 16e, Trompertz faisait déjà 0-3. La domination allemande était sans contestation possible. A une minute de la pause, Rühr, écopait d’une carte verte. Le coach du Racing en profitait pour faire sortir son gardien et ainsi créer le surnombre dans le jeu. Une stratégie perdante puisque les Allemands, sur un contre, n’avaient plus qu’à pousser la balle dans un but vide.

La seconde période repris sans le moindre gardien sur le terrain. Sur son premier pc de la partie, le Racing par Boon réduisait l’écart, poussant Cologne à remettre son gardien sur le terrain. Un petit espoir de retour qui ne durait que trois minutes, le temps à Rühr d’inscrire le 1-5 également sur penalty. Gucassof remontait sur le terrain afin d’éviter la déroute. A trois minutes de la fin du match Boon transformait un dernier pc pour fixer le score à 2-5.

Racing- Cologne 2-5

Racing : Gucassoff, Maraite, Plennevaux, Rickli, Cornillie, Boon puis, Garcia, Melotte, Buchet, Vanneste.

Rot-Weiss Koln : Schlich, Aichinger, Trompertz, Rühr, Miltkau, Müller puis Alex, Scholten, Meurer, Fleckhaus, Swiatek.

Cartes Vertes : 20e Rühr, 28e Aichinger

Cartes jaunes : 28e Meurer, 28e Miltkau

Les Buts : 6e Fleckhaus sur pc (0-1), 11e Miltkau (0-2), 16e Trompertz (0-3), 20e Trompertz (0-4), 28e Boon sur pc, Rühr sur pc (1-5), 37e Boon (2-5).