Hockey Tout avait pourtant bien commencé pour les protégés d'Esposito. Après avoir repoussé les assauts de Masson à deux reprises dans les cinq premières minutes, les Buffalos s'offraient deux pc consécutifs.

Si sur le premier envoi de Demartinis, Vanasch s'interposait royalement, le portier des verts et blancs ne pouvait rien sur le second sleep du pilier gantois à la 14ème minute. L'envoi de ce dernier était, en effet, dévié par l'un des sorteurs waterlootois et trompait le keeper des Lions.

Le public pouvait exulter avant de très rapidement frémir. Et pour cause : la bande à Dohmen allait assiéger le cercle des visités 55 minutes durant. A la 24ème, Vandiest clotûrait efficacement un bon mouvement initié par Jacob et Boccard pour égaliser (1-1). Mais la défense gantoise tenait bon et le Wadu ne parvenait pas à trouver une nouvelle ouverture avant la pause.

Dans le second acte, le rouleau-compresseur brabançon restait cependant péniblement stérile au marquoir. de Paeuw, très en vue, avait beau mettre le feu et ses partenaires obtenir deux pénalty corners, Sébastien "Pitou" Dubois et sa défense faisait déjouer les leader du championnat dans la zone de finition.

On sentait même les champions en titre légèrement crispés au moment d'entamer les 20 dernières minutes. Connaissant le score de Racing-Dragons (2-2), Ben Van Hove, laissé au repos, pestait : "ça serait trop bête de perdre des plumes ici".

Finalement, la libération tombait à la 55ème minute où Boccard claquait une frappe dans les filets adverses. Avant que Dohmen, à l'heure de jeu, d'un limpide shot en revers, ne fasse le break et donne au score sa forme définitive: 1-3.