Hockey

Le match au sommet de cette 7e journée de championnat opposait le Wellington, 1er, au Braxgata, étonnant 3e. Dès la 6e minute, Doville Jakaité ouvrait le score en lobant Elisabeth Achten. Il fallut attendre le quart d’heure pour voir le Well égaliser sur pc via un tir puissant de Sophie Valcke. A la reprise, les joueuses locales prirent l’avance suite à une nouvelle percée de Jakaité.

Dominé, le Wellington évite de justesse la défaite dans les arrêts de jeu; suite à deux pc consécutifs contestables, Florence Bradfer égalise. 2-2, score final. "Arracher un point ici, c’est flatté !" expliquait Amaury De Cock, coach du Well. Au Braxgata, Philippe Goldberg se montrait déçu mais fier. "Nous sommes la première équipe à prendre des points au Wellington !"

Ses premières plumes perdues par le club ucclois profitent directement à l’Antwerp qui, en atomisant le Léopold (8-2), prend la première place. Avec une moyenne supérieure à cinq buts marqués par rencontre, les filles d’Adam Commens cartonnent en ce début de championnat.

Uccle Sport profite aussi de ce match nul entre le Wellington et le Braxgata, puisqu’en battant Louvain (4-1), il s’empare de la troisième place des Anversoises. "Ce fut un match facile", expliquait Marcello Orlando, l’entraîneur ucclois. "Après un début de championnat difficile, nous remontons petit à petit au classement." Les buts ucclois vinrent des sticks d’Emilie Sinia (2x), Elise Preney et Sofia Ambrosoni.

La Gantoise a, par contre, connu un temps d’arrêt dans sa progression des dernières semaines en concédant le nul face au Dragons (2-2, buts gantois inscrits par Laurence Delmulle, et dans la dernière minute par Valérie Vermeersch sur stroke). "Ce fut notre plus mauvais match de la saison", analysait le manager gantois Kenneth Kesteleyn. "Ce point n’est vraiment pas mérité " Dans le bas de classement, le Victory a obtenu sa première victoire face au Pingouin (4-3), dans un match à six points.