Les Red Panthers termineront dernières de leur groupe

V. Van Vyve et Belga Publié le - Mis à jour le

Hockey

La Belgique (FIH 16) n'a pas été auteur d'une grande prestation pour sa dernière rencontre de poule qu'elle disputait face à la Corée, 8è nation mondiale et 5è du groupe A, devançant d'une petite unité les Panthers.

Rapidement menées 2 buts à 0 (deux fois sur PC), les Belges avaient du mal à reprendre leurs esprits. Les Coréennes prenaient d'ailleurs à leur compte la totalité des actions offensives que les 22 actrices nous donnaient à apprécier. Dépassées et peu à leur affaire, les Panthers pouvaient s'estimer heureuses de rentrer au vestiaire avec seulement deux unités de retard.

A la reprise, les filles de Pascal Kina montraient un tout autre visage : plus regroupées tant défensivement qu'offensivement, plus agressives dans les duels et animées s'une volonté d'aller vers l'avant, elles se créaient rapidement plusieurs occasions de but. C'est ainsi que Erica Coppey inscrivit le but de l'espoir, après un très bon travail de l'infatigable capitaine Charlotte de vos.

Trop précipitées et imprécises (peut-être aussi fatiguées après 4 matchs de très haut niveau), les Belges ne parvenaient pas à revenir au score. Kina tenta alors un coup de maitre en sortant Aisling D'Hooghe, encore une fois actrice d'une bonne prestation. Mais le risque pris se payait cash puisque les Coréennes marquaient un 3è but dans les toutes dernières secondes.

Avec deux nuls et trois défaites et donc 2 points à leur compteur, les Belges joueront leur dernier match pour éviter la 12è et dernière place de ces Jeux olympiques. Ce sera vendredi à 9h30 contre les Etats-Unis. Le match a déjà été qualifié, par Pascal Kina, du "seul match à ne pas perdre".

Anouk Raes: "On est déçue par notre première mi-temps"

Battue 3 à 1 par la Corée du Sud pour son dernier match de poule, la Belgique jouera pour la 11e et 12e place contre les Etats-Unis aux jeux Olympiques de Londres en hockey féminin. Même si les Sud-Coréennes sont sur papier supérieures aux Red Panthers, Anouk Raes était déçue du résultat "parce que nous étions là pour gagner et jouer la 9e et 10e place et nous avons montré en seconde période que c'était possible." "En première mi-temps, on a très mal géré notre match. On restait beaucoup trop passive, à subir le jeu", estimait le milieu de terrain belge. "Ce fut bien meilleur en deuxième mi-temps. On avait beaucoup plus la balle, on s'est créé plus d'occasions dangereuses et le fait de marquer très tôt (pour revenir à 2-1) nous remet clairement dedans. Maintenant, si on avait montré ce visage là en première mi-temps, on aurait vu un tout autre match."

Vendredi (9h30), la Belgique jouera pour la 11e place, qui était l'objectif au départ. Mais on a vu au fil du tournoi que l'on avait progressé. La Belgique est 16e mondiale, mais on vaut mieux que ça. On a su s'adapter face des équipes qui sont toutes plus puissantes. Mais on a vu aussi qu'il y avait moyen de les contrer autrement. Les Etats-Unis, c'est une équipe physique, puissante, pas comme les Pays-Bas qui sont beaucoup plus techniques."

Publicité clickBoxBanner