Hockey

Les Red Panthers ont tout donné mais n'ont pas pu faire vaciller les Pays-Bas en finale. Voici leurs réactions.

Judith Vandermeiren: “Aucun regret”

“Avant le match, nous savions que nous avions réalisé une performance qui allait marquer le hockey féminin en Belgique. Nous avons montré que nous étions capables de jouer au hockey. On a senti que ça bougeait autour de nous sur les réseaux sociaux. En finale, nous avons osé jouer, mais, pour entrer dans le cercle adverse, il fallait que tout soit parfait. En défense, nous avons commis trop d’erreurs. Nous n’avons aucun regret. Ce soir, nous ferons la fête. Je vais d’abord boire quelques verres avec ma famille. Puis, je ne sais pas…”

Sophie Limauge: " Jamais trop tôt”

“C’est incroyable. Il y a deux mois, nous achevions la World League à la huitième place. Aujourd’hui, je vous parle avec une médaille d’argent des championnats d’Europe autour du cou. Nous l’avons méritée car nous avons réussi à être constantes durant quelques matches de suite. Est-ce trop tôt pour une médaille ? Non, il n’est jamais trop tôt. En plus, elle est en argent. Maintenant, il faudra viser l’or. Et puis, j’ai découvert un sentiment magique avant cette finale. Je veux en revivre.”

Barbara Nelen: “Place à la fête”

“Je suis super contente. Il y a une semaine, je l’espérais bien sûr, mais on savait que le chemin serait compliqué. En finale, nous tombons face aux meilleures du monde. Je suis fière car nous n’avons jamais lâché. Le groupe s’est battu avec ses moyens. Une telle performance est inédite. Ce soir, place à la fête.”

Top 5 des Red Panthers

1. Barbara Nelen: Elle est tout simplement la meilleure. Son credo ? Jouer vers l'avant à tout prix. Elle ose tout le temps. Elle a une capacité de dribble exceptionnelle. Parfois, elle va trop vite pour les autres.

2. Judith Vandermeiren: Cette milieu est un atout capital dans l'équipe. Elle est un pilier qui rassure. Elle ne commet que très peu d'erreurs techniques ce qui permet souvent d'accélérer le jeu. En plus, elle est géniale à la récupération. Elle peut assumer un rôle de leader de cette équipe car son apport est inestimable.

3. Aisling D'Hooghe: La gardienne a encore justifié son statut de meilleure gardienne du tournoi. Elle a sauvé plusieurs balles chaudes durant les 10 premières minutes ce qui a permis à l'équipe de garder confiance. Elle a permis aussi que le score soit correct. Pas de doute, Aisling a pris beaucoup de maturité à Amstelveen.

4. Aline Fobe: En défense, elle est solide. Elle a été très propre et efficace à l'image de tout son tournoi. Elle est devenue une valeure sûre à l'arrière. En plus, elle est puissante.

5. Anouk Raes: Elle a mené ses troupes. Alors que l'adversaire était deux tons au dessus, elle a gardé ses troupes unies. Elle a couru derrière la balle sans compter ses kilomètres.