Hockey Après un burn out de deux mois, Manu Stockbroekx a retrouvé le plaisir du jeu.

Derrière le Beatrixpark à Amsterdam, Manu Stockbroekx, 24 ans, a trouvé refuge du jeudi au dimanche soir dans une maison typique sise dans une rue calme de la capitale. Depuis 1 an et demi, il partage son appartement avec trois de ses coéquipiers dont Xavi Leonart qui laissera sa place l’an prochain à Arthur Van Doren. La décoration est très sommaire. Les affaires sont rangées à l’exception d’un vélo dans le couloir. "Je me suis acheté un vélo de vitesse car je me suis fait voler mon vélo traditionnel", confie le défenseur.

Le frigo regorge de produits sains, mais il mange tous les soirs au club-house de Bloemendaal. La vue depuis la salle à manger qui fait office aussi de salon ne vaudrait pas une carte postale. Le logement est à près d’une heure du club. "Je ne suis pas souvent à Amsterdam. Je fais un peu de yoga. Parfois, je prends un café au coin de la rue avec des coéquipiers."

(...)