Hockey

Si les regards seront rivés ce soir sur les Jeux d'hiver à l'occasion de la remise du Stick d'Or, un autre grand événement focalise l'attention de tous les hockeyeurs de Division Honneur. A 15h30, le Watducks annoncera le nom de ses deux nouveaux renforts. Des renforts de poids vu qu'il s'agit de deux Red Lions. Le suspense est déjà tombé pour le premier. Le median du Racing, Simon Gougnard retourne donc à Waterloo, club qui l'avait formé avant son départ pour Tilburg. L'un des meilleurs Red Lions emmènerait avec lui son frère Boris qui perce en équipe première du Racing.

En revanche, le mystère est plus opaque au sujet du deuxième nom. Nous avons tenté de résoudre ce mystère en tenant compte de l'actuelle liste des 24 Lions sélectionnés par Shane McLeod en y ajoutant Elliot Van Strydonck qui est entre deux eaux. Nous y avons évidemment enlevé les medians vu que les Ducks sont largement fournis avec Dohmen, Gougnard et Kina. Nous avons également supprimé les gardiens Gucassoff et Loic Van Doren vu que Vanasch est ce qu'il se fait de mieux actuellement. Bien sûr, nous avons ôté les actuels Lions qui jouent déjà à Waterloo (Boccard et Dohmen) et ceux qui ont déjà officialisé leur transfert (Dockier et Wegnez) ou encore ceux qui sont en contrat comme Stockbroekx (Bloemendaal) ou encore la pléïade de stars du Dragons (Briels, van Aubel, Denayer, Hendrickx, A. Van Doren).

Il nous reste encore 9 noms. Tom Boon semble trop cher, mais son profil ferait beaucoup de bien à une attaque pas toujours tranchante. On imagine mal Tanguy Cosyns revenir chez les Ducks alors qu'il porte l'équipe de son papa de président au Daring. Constat identique pour Loïck Luypaert avec le Braxgata même s'il n'entretient aucun lien de famille avec le président.

A ce stade, nous pensons que le deuxième nom figure dans la liste suivante : Charlier, De Kerpel, De Sloover, Keusters, Thiery et Van Strydonck. A priori, le Watducks a plus besoin d'un attaquant que d'un défenseur. Mais, l'entraîneur Xavier De Greve pourrait très bien rendre à Gauthier Boccard sa place en attaque ce qui laisserait une grande place à l'arrière. Il devient donc délicat de trancher entre les derniers noms.

Pourtant, nous sortirons du lot deux candidats qui auraient un profil très intéressant vu l'équipe actuelle des Verts : Cédric Charlier et... Elliot Van Strydonck. Cédric Charlier est un attaquant qui a de l'or qui coule dans le stick. Son charisme sur et en dehors des terrains est unique. Son apport offensif est précieux. C'est le profil type du joueur que tous les clubs s'arrachent. Quant à Elliot Van Strydonck, le constat est différent. Le médaillé olympique ne vit pas une grande saison au Léopold. Un nouveau challenge pourrait faire du bien à la carrière sportive du jeune papa. Ce joueur est plus qu'excellent, mais il a besoin d'un environnement où il se sent valorisé. Avec l'armada du Watducks, il serait servi.

Réponse via le compte twitter de LaLibrehockey sur le coup de 15h30.