Hockey

C'est le risque que comportait la nouvelle (ancienne) formule du championnat. A quatre journées de la fin du play-off pour le titre, il n'y a plus guère de suspense quant aux noms des quatre équipes qui se retrouveront en demi-finales. Seul le Beerschot, cinquième sur six avec quatre points, entretient encore un espoir mathématique de se qualifier, tandis que le Dragons, qui a perdu ses six premiers matches, peut déjà songer à la saison prochaine...

Bref, le seul intérêt réside désormais dans la lutte pour la première place, qui offrira à son détenteur un ticket pour la Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe la saison prochaine. A l'heure actuelle, le Léopold et le Waterloo Ducks figurent en pole position, les Bruxellois devant d'occuper la tête du classement à leur match gagné par forfait (0-10) à l'Antwerp au mois de décembre dernier.

Robert Waseige

Le hasard du calendrier veut, justement, que ces deux équipes se retrouvent dimanche, à Uccle, pour un duel qui s'annonce sulfureux. C'est que si l'Antwerp, s'estimant assuré de figurer en demi-finales, a renoncé à combattre jusqu'au bout un forfait qu'il estimait injuste, il se présentera néanmoins sur le terrain synthétique du Léopold avec un esprit de revanche non dissimulé. Ce n'est pas pour rien si, à la suite de la défaite contre le Waterloo Ducks, dimanche dernier, le coach du club anversois Piet-Hein Geeris déclara qu'à choisir, il préférait "perdre aujourd'hui et gagner dimanche au Léo."

Le Waterloo Ducks, où Cédric De Greve, le gardien, est devenu papa d'une petite Estelle, accueillera, lui, dans le même temps le Dragons avec la possibilité, pas du tout utopique, de profiter de la situation pour passer seul en tête au classement. Et derrière, le Beerschot jouera sa toute dernière chance à Louvain, sachant que seule une victoire lui offrira encore un petit espoir de réaliser un miracle.

L'intérêt ayant aussi quasiment disparu dans la division 1B pour le maintien, il ne reste plus de suspense qu'en Division 1A, où les quatre premiers, qui se tiennent dans un mouchoir de poche, sont amenés à s'affronter dimanche. A Liège, il paraît que Robert Waseige viendra même donner le coup d'envoi du match choc entre l'Old Club et le leader Uccle Sport...

© La Libre Belgique 2007