Hockey Opposé ce soir à l’Herakles, Tanguy Cosyns a retrouvé le sourire avec les Molenbeekois.

Ce jeudi à 20 h 30, le Daring se rend à l’Herakles avec la ferme intention de régler cette histoire de maintien. Avec 11 points, le club molenbeekois ne possède qu’une avance de 4 unités sur le premier siège à bascule vers la D1.

Cette semaine, le "Dar" joue gros avec des affrontements contre l’Herakles et, dimanche, contre le Beerschot. "Si nous battons l’Herakles, notre maintien sera assuré à 90 %", prédit Tanguy Cosyns.

Après avoir manqué tout le premier tour à la suite d’une opération aux ligaments croisés antérieurs du genou, Tanguy Cosyns, véritable moteur de cette équipe, retrouve petit à petit ses sensations. L’attaquant ne fait aucun mystère sur son niveau de compétitivité.

"Lors du stage de l’équipe nationale en Nouvelle-Zélande, je ne montais qu’un demi-match, ce qui me permettait de tenir la distance. L’effort était intense, mais court."