Victoire des Red Lions, sans l’ombre d’un doute

Philippe Demaret Publié le - Mis à jour le

Hockey

On se demandait ce qu’il adviendrait d’une affiche entre la Belgique et le Pakistant qui avait, au départ, de quoi laisser certains regards suspects. La réponse n’allait pas tarder à tomber.

Les deux équipes démarraient le match sans se réserver un seul instant d’observation. Les Pakistanais, très vifs et plutôt nerveux, voyaient dès la 5e minute une première petite occasion belge échouer avant d’obtenir deux pc arrêtés par Vincent Vanasch, très autoritaire devant son but. Les Belges se cherchaient pendant le premier quart d’heure, laissant l’initiative aux Pakistanais. A la 12e minute, ils obtenaient trois pc arrêtés par le gardien adverse. Charlier, puis Briels et Pangrazio manquaient de peu l’ouverture du score. Il fallut alors un sleep en pleine lucarne de Jérôme Dekeyser pour asseoir la domination belge; on était à la 26e minute. Dès la reprise, Dekeyser doublait la mise sur pc encore. Deux minutes plus tard, Sohail Abbas se rappelait au bon souvenir de Vanasch en lui envoyant un joli sleep. John John Dohmen se mettait en évidence aux 52e et 58e, en déviant de manière superbe des centres-tirs de Luycx et Denayer.

Entre ces deux buts, Dekeyser convertissait son troisième pc de la soirée. En toute fin de match, Felix Denayer éclaircissait une phase de pc pour infliger une douloureux 6-1 à des Pakistanais désabusés.

A la sortie du terrain, Jérôme Dekeyser ne pouvait réprimer un sourire. "On a bien gardé la balle et joué sur un rythme soutenu; c’est très prometteur ! Et mes pc rentrent bien " Le son de cloche n’était pas différent du côté de Jérôme Truyens. "On a mis un petit moment avant de remettre notre jeu en place, puis on a imposé notre jeu; c’est positif face à ce hockey très particulier."

Publicité clickBoxBanner