Omnisports Le chemin parcouru par Akwasi Frimpong, le skeletoneur du Ghana, est exceptionnel.

La gueule du lion est grande ouverte. En sort un lapin. On ne parle pas du remake d’un vieux Disney mais du casque d’Akwasi Frimpong.

Une image devenue aussi célèbre pour son esthétique particulière et brutale que pour son histoire. “Le lapin, c’est moi” , explique-t-il. “Et je ne me laisserai plus jamais dévorer.”

Une métaphore qui résume son parcours. “Cela fait 15 ans que je ne vis que pour les JO. Malgré tout ce qui m’est arrivé, j’y suis”

Il n’avait jamais vu un blanc
(...)