Omnisports

Qui succédera à l'Ethiopien Haile Gebreselassie et à la Britannique Paula Radcliffe, tous deux sacrés champions du monde de semi-marathon en octobre, à Bristol? Un Kenyan? Une Kenyane?

C'est, en tout cas, avec l'intention de réussir le doublé que l'ambitieuse armada kenyane est arrivée, ce vendredi, à Bruxelles. L'équipe masculine est emmenée par Robert Cheruyiot, auteur de la MPM de l'année (1h00.06) en février, à Ostie. Mais, l'énième athlète de la famille Cheruyiot ne sera pas le seul atout de la délégation qui compte également en ses rangs Charles Kamathi ainsi que Paul Kosgei. Face aux athlètes des hauts plateaux, notons la présence du Sud-Africain Hendrik Ramaala, du Français El Ahmadi, de l'Espagnol Juzdado et de l'Italien d'origine... marocaine Berradi, récent vainqueur de la Stramilano.

Les principaux adversaires des Kenyans pourraient venir d'Ethiopie avec Tesfaye Jifar, deuxième l'année dernière, et Worku Bikila, mais également de Tanzanie avec le très surprenant vice-champion du monde cross-country à Dublin, John Yuda.

Côté féminin, après le forfait de Paula Radcliffe, la double tenante du titre, la course à la médaille d'or, s'annonce ouverte, même si la Kenyane Tegla Loroupe est unanimement citée. Attention, néanmoins, à sa compatriote Susan Chepkemei, deuxième en 2000 et 2001 et avide de victoire. Face à celles-ci, l'Ethiopienne Berhane Adere, l'Irlandaise Sonia O'Sullivan et la Sud-Africaine Elena Meyer sont autant de candidates au podium.

Un beau suspense! (G.B.)

© La Libre Belgique 2002