Athlétisme : mainmise des USA sur l'or

Publié le - Mis à jour le

Omnisports

L'Américaine Reese a remporté la compétition de saut en longueur.

Aries Merritt en or sur 110m haie

L'Américain Aries Merritt est devenu champion olympique du 110 m haies en s'imposant en 12 sec 92/100 (vent: -0,3 m/s), mercredi à Londres. Merritt, qui succède au palmarès au Cubain Dayron Robles, blessé en finale, a devancé son compatriote Jason Richardson, 2e en 13.04, et le Jamaïcain Hansle Parchment, 3e en 13.12.

Allyson Felix remporte le 200m

L'Américaine Allyson Felix est devenue championne olympique du 200 m en s'imposant en 21 sec 88/100, mercredi à Londres. L'Américaine de 26 ans, qui succède au palmarès à la Jamaïcaine Veronica Campbell-Brown, a devancé la Jamaïcaine Shelly Ann Fraser-Pryce, 2e en 22.09, et une autre Américaine, Carmelita Jeter, 3e en 22.14. Felix, triple championne du monde du demi-tour de piste (2005, 2007, 2009), s'adjuge sa première médaille d'or olympique individuelle. Elle avait été médaillée d'argent sur 200 m, derrière Campbell-Brown à Athènes en 2004 et Pékin en 2008.

Elle est la première Américaine à s'imposer sur 200 m depuis Gwen Torrence en 1992 à Barcelone.

Campbell-Brown, qui cherchait à devenir la première femme de l'histoire à remporter trois titres olympiques individuel consécutifs, a fini 4e (22.38). Championne du monde en titre du 200 m, devant Jeter et Felix, elle avait remporté la médaille de bronze sur 100 m samedi.

Fraser-Pryce avait remporté samedi son deuxième titre olympique consécutif sur 100 m, mais n'a pas réussi à devenir la première femme à remporter le doublé 100-200 m aux mêmes Jeux depuis l'Américaines Florence Griffith-Joyner en 1988. Fin juin à Eugene (Oregon), Jeter avait couru le 200 m le plus rapide depuis 14 ans en remportant les sélections olympiques américaines en 21.69.

L'Américaine Sanya Richards-Ross, championne olympique du 400 m, a pris la 5e place (22.39).

la Russe Antyukh médaillée d'or sur 400m haie

La Russe Natalya Antyukh est devenue championne olympique du 400 m haies en s'imposant en 52 sec 70/100, mercredi à Londres. Antyukh, 31 ans, qui succède au palmarès à la Jamaïcaine Melaine Walker, a devancé l'Américaine Lashinda Demus, 2e en 52.77, et la Tchèque Zuzana Hejnova, 3e en 53.38.

La Russe avait été médaillée de bronze du 400 m plat aux JO-2004 avant d'être sacrée championne d'Europe en 2010 pour sa première saison sur les haies basses. Aux Mondiaux-2011 à Daegu (Corée du Sud), elle avait pris la 3e place. Antyukh a amélioré son record personnel et la meilleure performance mondiale de la saison (53.40), qu'elle détenait déjà, pour devenir la sixième meilleure performeuse de tous les temps.

L'Américain Demus, championne du monde en titre, a échoué à devenir la première Américaine sacrée championne olympique sur la distance. La Jamaïcaine Melaine Walker, championne olympique 2008, championne du monde 2009 et vice-championne du monde 2011, avait été éliminée en demi-finale lundi.

Bolt serein, Lemaitre de justesse en finale du 200m

Le Jamaïcain, qui a conservé dimanche son titre olympique sur 100 m, reste donc en course pour conserver également sa couronne sur le demi-tour de piste, ce qui lui permettrait de devenir l'athlète le plus titré de l'histoire des JO dans les épreuves individuelles de sprint.

Avec 4 médailles d'or dans ces épreuves (100 et 200 m), il dépasserait ainsi l'Américain Carl Lewis (3 médailles d'or) avec qui il partage actuellement ce statut. Sans surprise, Bolt a une nouvelle fois fait étalage de son talent. Le Jamaïcain, qui figurait dans une demi-finale particulièrement peu relevée où aucun de ses adversaires n'avait jamais réalisé moins de 20 secondes, s'est payé le luxe de couper son effort au bout de 100 m, en début de ligne droite.

Comme à son habitude, il a ensuite jeté des coups d'oeil à gauche et à droite pour mesurer l'étendue de l'écart qui le séparait de ses concurrents. "Il s'agissait juste de se qualifier le plus facilement possible, c'était l'objectif. Je l'ai plutôt bien fait donc je suis satisfait", a déclaré Bolt.

"Le 200 m est mon épreuve favorite donc je suis impatient de le courir", a-t-il ajouté. Bolt retrouvera son partenaire d'entraînement Yohan Blake pour le grand rendez-vous de jeudi à 20h55 locales (21h55 en France). Blake a lui aussi fait bonne impression avec une victoire en 20.01 (v: -0,5 m/s), avec un relâchement dans les derniers mètres qui a failli lui coûter la 1re place face à l'Américain Wallace Spearmon (20.02) et au Français Christophe Lemaitre (20.03) à ses trousses.

Spearmon et Lemaitre (qualifié au temps), se disputeront sans doute la médaille de bronze derrière les Jamaïcains, avec également le Néerlandais Churandy Martina (20.17, v:-0,4 m/s), vainqueur de sa demie devant le 3e Jamaïcain Warren Weir (20.28).

Publicité clickBoxBanner