Omnisports Les deux Belges ont signé de belles performances à Stockholm.

La sixième manche de la Diamond League, disputée ce dimanche après-midi au stade olympique de Stockholm, a confirmé les bonnes dispositions actuelles de Philip Milanov. Le vice-champion du monde du lancer du disque, qui avait signé sa meilleure performance de la saison (66,39 m) à Oslo trois jours plus tôt, s’est encore nettement amélioré à la fin de sa mini-tournée scandinave.

Le Brugeois a réalisé un beau concours lors duquel il a propulsé à trois reprises son disque au-delà des 66 mètres (66,41 m au deuxième essai et 66,09 m au sixième) - c’est la première fois de sa carrière - mais, surtout, une fois au-delà des 67 m, réussissant le troisième lancer de sa carrière lors de son troisième essai avec 67,05 m, à 21 cm à peine de son record de Belgique (67,26 m). Une belle régularité qui n’a toutefois été récompensée que de la quatrième place finale, le concours, enlevé par le Jamaïcain Fredrik Dacres (68,36 m) devant le Suédois Stähl (68,13 m) et le Lituanien Gudzius (67,29 m), se révélant particulièrement relevé.

Second athète belge engagé au cours de la réunion suédoise, Kevin Borlée, aligné au couloir 7, a réussi son 400 m le plus rapide de la saison, terminant troisième, en 45.47, à bonne distance du duo composé du Bahaméen Steve Gardiner (44.58) et du Botswanais Baboloki Thebe (44.99).

Un 100m supersonique de De Grasse

Après avoir signé un temps de 45.53 à Oslo, le Bruxellois confirme que sa sortie marseillaise (46.06) n’était qu’un accident de parcours et, plus important encore, qu’il monte en puissance en direction des championnats de Belgique, le rendez-vous où, à l’instar de ses deux frères, il veut répondre présent. Pour le minimum qualificatif pour les championnats du monde de Londres (45.33), il faudra donc encore un peu attendre…

Dans les autres épreuves, outre le 100 m supersonique d’Andre De Grasse (9.69, +4,8), on retiendra le succès de Timothy Cheruiyot sur 1.500 m (3:30.77), une épreuve où Ismaël Debjani détient toujours le meilleur chrono européen de l’année, et la sixième victoire en six concours de hauteur de la Russe Maria Kuchina (2,00 m).Laurent Monbaillu