Omnisports La championne du monde de l'heptathlon s'est vue décerner le prix qui récompense la meilleure athlète de cette année, soit le titre le plus prestigieux remis par la fédération internationale d’athlétisme.

Nafissatou Thiam a été élue athlète féminine de l'année 2017 par l'IAAF, fédération internationale d'athlétisme, vendredi soir à Monaco à l'occasion des IAAF Athletics Awards. C'est la première Belge à obtenir cette distinction. Cette saison, Thiam a passé la mythique barre des 7.000 points à Götzis avant de décrocher le sacre mondial à Londres, un an après son titre olympique à Rio. L'heptathlonienne de 23 ans figurait parmi les trois finalistes 2017, issues des 10 candidates retenues début octobre par l'IAAF. Les deux autres finalistes étaient la sauteuse à la perche grecque Ekaterini Stefanidi et la coureuse de fond éthiopienne Almaz Ayana.

Thiam a été choisie en partie par le Conseil de l'IAAF (50%), l'IAAF Family (25%) et le public (25%). Les votes ont pris fin le 16 octobre.

La Namuroise, Liégeoise d'adoption, a connu une saison 2017 parfaite. La championne olympique a remporté toutes ses compétitions d'épreuves multiples. Elle est devenue championne d'Europe de pentathlon en salle à Belgrade le 3 mars avec un record personnel et une meilleure performance mondiale de l'année (4.870 pts).

Le 28 mai, à Götzis, en Autriche, elle a remporté le prestigieux heptathlon Hypomeeting avec 7.013 points, nouveau record de Belgique. En passant la barrière des 7.000 points, elle est devenue la 3e meilleure performeuse mondiale de l'histoire.

Enfin à Londres, le 6 août, Thiam est devenue championne du monde, un titre inédit pour l'athlétisme belge.

Le titre masculin est revenu au au sauteur en hauteur qatari Mutaz Essa Barshim, vainqueur des Mondiaux de Londres et de la Ligue de diamant.