Omnisports

Le soleil, particulièrement généreux, n'y est pas étranger. Le "Military Waregem" s'est achevé en apothéose ce dimanche dans la propriété du château d'Hemsrode, à Anzegem. Près de 20 000 visiteurs s'y étaient à nouveau déplacés pour assister à l'épreuve du cross et aucun n'a eu à regretter son déplacement tant la journée fut agréable et spectaculaire.

Sur le plan sportif, les deux catégories internationales ont notamment été dominées par les cavaliers belges, il est vrai majoritaires par rapport à la concurrence étrangère venue des Pays-Bas mais aussi de France et de Grande-Bretagne. Dans l'épreuve une étoile, la victoire est revenue à Janus Archie (Road Runner), natif de Waregem et particulièrement heureux de s'imposer dans son jardin après avoir dominé la compétition dès le dressage, vendredi.

La Brabançonne a ensuite également résonné au terme de l'épreuve deux étoiles, et ce après deux éditions marquées par la domination française de Nicolas Touzaint (2006) et d'Anaïs Perles (2007). Karin Donckers (Charizard) était la mieux placée à l'issue du jumping, samedi, mais la championne de Belgique n'a pas réussi à conserver la tête de la compétition dans le cross.

Finalement troisième, elle a en effet dû s'incliner devant Frederik Smet (United) et Marc Rigouts (Apollo) qui remportait là son troisième succès à Waregem, le premier depuis 1994.

" J'ai remporté deux titres de champion de Belgique, ici, à Waregem. Le premier en 1981 ", déclarait le cavalier de Lummen après réflexion. Ex-entraîneur de l'équipe belge senior et actuel entraîneur de nos juniors et jeunes cavaliers, Marc Rigouts savourait d'autant plus sa victoire qu'elle fut acquise avec Apollo, le cheval de son ami Ronny Thijs, victime d'une méchante chute à Arville et toujours convalescent.

" L'émotion fut très forte lorsqu'il m'a rejoint sur le podium. Apollo, c'est son cheval, c'est lui qui lui a tout appris ", déclarait le vainqueur. Quatrième et cinquième avec Ucello et Rêve d'été de Mirland, Lara de Liedekerke est aussi à créditer d'une belle prestation à l'instar de Virginie Caulier, deuxième l'an dernier, qui a cette fois pris la sixième place.