Omnisports Bart Swings est passé du groupe B à la médaille olympique en six mois.

Bart Swings tente de freiner tant bien que mal. Il a fini son tour d’honneur devant ses parents Herman et Anne. Ils n’en croient pas leurs yeux mais leur fils est bel et bien devenu médaillé olympique avec cette magnifique deuxième place sur le Mass Start.

Il essaie de les rejoindre mais entre ses lames qui l’empêchent de quitter la glace et les deux mètres qui séparent la tribune de ses parents du sol ne le lui permettent pas. Pas grave, ils se contenteront de lui envoyer le drapeau belge.

Une symbolique très olympique qui consiste a paradé avec son drapeau dans le dos. Un moment que vise tout athlète et dont Bart Swings a profité sans trop se rendre compte de ce qui se passait. "Je ne réalise pas encore. C’est le plus beau cadeau possible. Je me suis battu pour vivre ce rêve."

Difficile de mieux définir ce que vit Bart Swings par un autre mot que rêve. Au début des Jeux Olympiques, on ne donnait pas cher de sa peau malgré des pronostics qui lui offraient le bronze sur le Mass Start.

(...)