Clijsters: "Je suis déçue, c'était une occasion unique"

Belga Publié le - Mis à jour le

Omnisports

Kim Clijsters est revenue à Londres pour supporter notamment Tia Hellebaut qu'elle a rejoint dans le village des athlètes. La Limbourgeoise était rentrée en Belgique après son élimination en quarts de finale du tournoi olympique de tennis la semaine dernière à Wimbledon. L'ex-numéro 1 mondiale, qui va mettre un terme à sa carrière à l'issue de l'US Open, reste toujours déçue d'avoir été sortie sans avoir pu repartir avec une médaille.

"C'était une occasion unique", expliquait-elle jeudi à la Belgian House dans Inner Temple. "J'en garde de la frustration. Je ne peux pas dire que je reporte mes ambitions à la prochaine édition. Les Jeux, c'est vraiment quelque chose de particulier. Des tournois ou des Grands Chelems, il y en beaucoup. J'ai fait de bons matches à Londres. J'ai bien joué contre Sharapova, mais ce n'était pas suffisant. Il a fallu quelques jours pour m'adapter. Je connais l'endroit, je connais Wimbledon, mais c'était si différent du Grand Chelem."

Kim Clijsters était retournée en Belgique dès le lendemain de son élimination. "Je suis rentrée parce que je ressentais le besoin de revenir quelques jours à la maison (retrouver notamment sa fille, Jada, qui n'avait pas fait le déplacement). Je n'avais pas trop la tête à aller voir d'autres compétitions. Mais je suis de retour. Pour aller voir un maximum les Belges. Tia (Hellebaut) bien sûr, j'ai supporté Hans (Van Alphen). C'est chouette de cotoyer d'autres milieux sportifs."

Publicité clickBoxBanner