Omnisports

Pour la 30e édition de leur événement, les organisateurs du Military Waregem ont décidé de mettre les petits plats dans les grands et ont vu leurs efforts récompensés par l’attribution de trois compétitions parmi les plus attractives du concours complet. D’une part, le championnat de Belgique senior y sera une nouvelle fois organisé, tandis que les juniors et jeunes cavaliers y disputeront chacun leur propre championnat d’Europe. Ni plus ni moins !

La compétition débutera aujourd’hui sur l’hippodrome de Waregem avec les premières reprises de dressage. Celles-ci s’achèveront demain sur le même site, où les candidats au championnat de Belgique disputeront également le même jour l’épreuve de saut d’obstacles. "Le dressage n’est pas le point fort de nos juniors, mais nos cavaliers sont réguliers et peuvent y réussir un bon résultat", signale Marc Rigouts, l’entraîneur des juniors et des jeunes cavaliers belges.

C’est probablement une première, les quatre cavaliers qui composent l’équipe junior sont tous membres de la Ligue équestre Wallonie-Bruxelles, preuve que le concours complet a de l’avenir dans le sud du pays. Cyril Gavrilovic (champion de Belgique junior), Hélène Dumont de Chassart, Valentine Gabriel (championne LEWB) et Valentine Steeman doivent à présent se montrer à la hauteur des attentes placées en eux. "Si nous ne sommes pas trop loin après le dressage, on peut espérer réaliser un bon classement au général, poursuit Marc Rigouts. La quatrième place est accessible mais un podium n’est pas inaccessible même si la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne partent favoris pour le podium."

Disputé dimanche, dans le parc du Château d’Hemsrode, à Hanzegem, le cross constituera une nouvelle fois le moment fort du Military Waregem. Contrairement aux années précédentes, ce n’est toutefois pas lui qui sera déterminant "Les organisateurs ont tenu à maintenir le cross au dimanche, l’hippique du championnat d’Europe a donc été déplacé au lundi. La récupération sera déterminante après le cross et les fautes pourraient très bien se multiplier dans l’hippique."

Chez les jeunes cavaliers, tous les espoirs reposent sur Lara de Liedekerke, de loin la plus expérimentée des concurrents belges. "L’équipe aura plus de mal à obtenir un bon classement, évalue Marc Rigouts. En revanche, Lara est capable de terminer dans les cinq premiers et elle l’a déjà démontré par le passé. Son cheval (NdlR : Nooney Blue) semble être en forme, alors qui sait "

Avec ces deux championnats d’Europe, on en viendrait presque à oublier le championnat de Belgique senior. Disputé à Arville l’an dernier, il avait vu le sacre de Karin Donckers sur Charizard. La flandrienne, porte-drapeau du concours complet belge sur la scène internationale, partira une nouvelle fois avec la faveur des pronostics et l’étiquette de cavalière à battre.