Omnisports Il y a dix ans, la Chine était en fête. L'Empire du Milieu accueillait ses premiers Jeux olympiques. Une décennie plus tard, les sites sont laissés à l'abandon.

A l'époque, ces 29e olympiades avaient été les plus chères de l'histoire et le pays se réjouissait d'accueillir sur son sol les meilleures athlètes, notamment Usain Bolt qui allait se révéler à la face du monde en décrochant ses deux premières médailles d'or olympique.

Dix ans plus tard, un photographe de l'AFP s'est rendu sur les différentes sites pour immortaliser les vestiges des olympiades pékinoises.

Mauvaises herbes, rouille et saleté ont pris leurs aises sur les sièges, mascottes et autres panneaux.

© Reporters & AFP
En pleine préparation pour les Jeux d'olympiques d'hiver en 2022, qui fera de Pékin la première ville à organiser les deux types d'olympiades, voici une série de clichés qui fait quelque peu tâche. 

Toujours est-il que dans une majorité des cas, la période post-olympique a des allures de rengaine avec des sites délaissés, ayant pourtant des milliards pour quelques semaines, avant de tomber en désuétude, comme ce fut le cas aussi à Athènes ou Rio.