Omnisports

On parle souvent de dopage dans le sport de haut niveau et notamment en athlétisme. La finale du 1500 mètres féminin des JO de Londres est on ne peut plus significative. Que dire de ce montage posté sur Twitter par le commentateur de TF1 Grégoire Margotton ?

Ainsi, sur l'image de gauche, on peut voir la vraie photo finish de cette course, sur celle de droite, on peut ensuite observer le même cliché mais sans les athlètes qui ont été convaincues de dopage. Ca en fait un paquet puisque sur les 12 athlètes qui ont passé la ligne d'arrivée, 6 ont ont été disqualifiées...


Il y a, tout d'abord, les deux Turques, Asli Cakir Alptekin (1ere) et Gamze Bulut (2eme). La première a été suspendue pour 8 ans pour dopage lié à son passeport biologique. Sa dauphine, a été elle aussi suspendue cette semaine pour dopage.

C'est également le cas des Russes Tatyana Tomashova (4eme), Ekaterina Kostetskaya (9eme) et de la Biélorusse Natallia Kareiva (7eme)

Enfin, la Suédoise (elle était Ethiopienne au moment de la finale) Abeba Aregawi, 5e et championne du monde du 1500 mètres en 2013 ne peut plus non plus courir.