Omnisports

TRÈVES Derrière la superbe lutte ayant opposé Loeb à Gronhölm, c'est une autre lutte qui a passionné les suiveurs jusqu'au bout. Retardé le premier jour par plusieurs tête-à-queue lors des spéciales tracées sur le camp militaire, notre compatriote François Duval s'est retrouvé en compagnie de Carlos Sainz aux alentours de la 6e place. Et les deux hommes nous ont offert un superbe duel qui s'est terminé dans l'ultime secteur chronométré lorsque l'Espagnol prenait définitivement l'avantage sur François.

«C'est vraiment dommage, pestait Duval à l'issue des 22 spéciales. J'ai réalisé d'excellents chronos durant cette ultime journée mais lors des deux derniers chronos, j'ai calé au départ. Je n'ai pas encore d'explications à ce souci. Nous sommes néanmoins très satisfaits par cette 7 e place qui offre de nouveaux points à Ford. J'ai augmenté encore mon expérience et c'est tout bon pour l'avenir.' »

Dans le siège de droite, Stéphane Prévot affiche un léger sourire: «On peut effectivement se montrer assez content car les conditions ont été infernales durant toute l'épreuve. En plus des choix de pneus, il fallait se concentrer énormément dans les spéciales militaires avec des changements de direction qui changeaient entre deux passages. J'ai encore constaté que François avait du mal à trouver le juste milieu entre la grosse attaque et la gestion excessive de sa course...»

Finalement 11e, Freddy Loix a réussi à tirer son épingle du jeu lorsque la pluie redoublait. C'est ainsi qu'il nous a signé quelques beaux chronos le samedi alors que ses collègues pataugeaient dans leurs choix de gommes et dans des carnets de note particulièrement importants. N'oublions pas le résultat convaincant de Pieter Tsjoen. Au départ, l'objectif du pilote de la Corolla WRC Future World était simple: terminer premier vrai privé. Malheureusement, un mauvais choix de pneus le samedi a fortement pénalisé le futur champion de Belgique et q uiterminera à une 16e place assez satisfaisante.

Du côté des Belges inscrits en Gr.N, c'est Chris Van Woensel qui a le mieux tiré son épingle du jeu après le retrait des frères Colsoul sur sortie de route. Sur sa Mitsubishi Lancer Evo6, Chris a signé une superbe remontée le conduisant à la 7e place de groupe. Yves Peeters terminait 17e et avant-dernier...

© Les Sports 2003