Omnisports Un barrage à trois a été nécessaire pour déterminer le vainqueur de la Coupe des nations.

Annulée l’an dernier à cause des intempéries, la Coupe des nations de Lummen s’est cette fois déroulée dans de très bonnes conditions ce vendredi, dans le Limbourg. Huit pays figuraient au départ de cette première étape de la Division 1 européenne du circuit des Coupes des nations. Bien que rétrogradée en Division 2 au terme du défunt exercice, la Belgique était elle aussi de la partie en tant que pays hôte et a démontré sa réelle valeur en luttant jusqu’au bout pour la victoire. L’équipe de Peter Weinberg pointait en deuxième position à l’issue de la première manche grâce à des parcours sans-faute de Pieter Devos (Dream of India Greenfield) et d’Olivier Philippaerts (Cabrio van de Heffinck). Elle virait même en tête du classement provisoire en fin d’épreuve mais les quatre points de Jérôme Guéry (Garfield de Tiji des Templiers) l’ont finalement contraint à disputer un barrage face à l’Allemagne et à la France pour la victoire.

Le Grand Prix dimanche

Côté belge, c’est Pieter Devos - auteur de quatre points sur l’ensemble des deux manches - qui s’élançait face à Pénélope Leprévost et Andre Thieme. Hélas, une faute avait raison de ses chances de succès, d’autant que la Française et l’Allemand réalisaient un nouveau parcours correct. Plus rapide, Andre Thieme offrait la victoire à la Mannschaft mais aussi de précieuses unités au classement général du circuit. Si on peut regretter la faible qualité du plateau réuni en cette fin de semaine à Lummen, la compétition vaudra encore pour son Grand Prix qui se disputera dimanche.

Egalement annulé l’an dernier, il avait été remporté par Jérôme Guéry et Papillon Z en 2015. Le couple se trouvera au départ de l’épreuve afin de remettre son titre en jeu. "J’avais l’opportunité de disputer le Global Champions Tour de Shanghai ce week-end mais Lummen est un concours qui me tient à cœur", insiste le cavalier de Sart-Dames-Avelines. "C’est toujours gai de monter devant ses supporters et puis c’est ici, il y a deux ans, que j’ai remporté mon premier Grand Prix 5 étoiles." Depuis, le cavalier a aussi épinglé Knokke, La Baule et Miami à son palmarès.Christian Simonart