Hansen sacré roi du 200 m brasse

Fr.Da. (st.) Publié le - Mis à jour le

Omnisports

L'Américain Brendan Hansen a causé la majeure surprise de cette journée de jeudi en remportant la finale du 200 mètres brasse en 2’10’’69 aux mondiaux de natation. En tête au premier virage, il s’est fait reprendre par son compatriote Ed Moses, qui a nagé jusqu’au dernier virage dans le temps du record du monde avant de s’écrouler dans la dernière longueur pour terminer cinquième, derrière le double-champion olympique italien de Sydney sur 100 et 200 mètres brasse, Domenico Fioravanti. Hansen, 19 ans, n’a pas craqué, résistant jusqu’au bout au retour de l’Autrichien Maxim Podoprigora, médaillé d’argent devant le Japonais Kosuke Kitajima, troisième. Hansen a échoué à 53 centièmes du record du monde établi aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992 par son compatriote Mike Barrowman. Un jeune champion est né.

Massimiliano Rosolino a, quant à lui, gagné le 200 mètres quatre nages en 1’59’’71 devant l’Américain Tom Wilkens et l’Australien Justin Norris. La logique a été respectée puisque c’est bien le champion olympique en titre qui l’a emporté.

Le champion olympique suédois Lars Frolander a quant à lui ravi à l’Australien Michael Klim son titre de champion du monde du 100 mètres papillon. Frolander avait déjà battu Klim en finale aux Jeux olympiques de Sydney. Klim s’était blessé à une cheville le mois dernier et a terminé, hier, à une peu honorable septième place.

En ce qui concerne les Dames, la Néerlandaise Inge de Bruijn a remporté son deuxième titre mondial en deux jours en s’imposant en finale du 50 mètres papillon en 25’’90. De Bruijn a devancé ses deux rivales suédoises Therese Alshammar, deuxième en 26’’18 et Anna-Karin Kammerling, médaillée de bronze en 26’’45. Mercredi, elle avait remporté le 100 mètres nage libre. Elle a toutefois échoué dans sa tentative de battre son propre record du monde lors de ces deux courses. Inge de Bruijn n’avait jamais remporté de titres mondiaux auparavant alors qu’elle est pourtant triple championne olympique.

Notre compatriote Sofie Goffin a été éliminée en demi-finales du 200 m libre dames en terminant 8e de sa demi-finale avec un temps de 2’01’’80 pour réaliser le 15e temps des 16 demi-finalistes, ce qui reste une belle performance.

La championne olympique à Sydney sur 100 et 200 mètres dos, Diana Mocanu, a remporté le 200 mètres dos en 2’09’’94, s’offrant ainsi, un nouveau titre après ses deux médailles d’or olympiques.

La Britannique, Zoe Baker, a, quant à elle, battu le record d’Europe du 50m brasse dames en 31’’23 lors des séries. L’ancien record était de 31’’34, détenu par la Hongroise, Agnès Kovacs et établi le 21 mai 2000 à Monaco.

Fr.Da. (st.)

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM