Omnisports

« Je pouvais difficilement rêver de deux programmes d’une telle qualité et montrer que j’ai évolué de la sorte. »

Jorik Hendrickx est heureux. Le patineur belge a réussi deux fantastiques numéros ce vendredi et ce samedi à PyeongChang.

Il a obtenu 248,95 points et a accroché la quatorzième place alors qu’il était deux rangs plus loin à Sotchi en 2014.

Une petite erreur

Son programme libre a été presque parfait et largement acclamé par les tribunes. « J’ai commis une petite erreur qui m’a coûté deux points mais le public ne l’a certainement pas vue. J’étais juste trop court pour enchaîner deux fois trois triples sauts et un double. J’ai donc réduit mon saut à un triple puis deux doubles. »

Une modification qui l’a forcé à changer son fusil d’épaule pour la fin de son programme. « Je ne pouvais pas faire trois fois la même chose, j’ai donc dû réfléchir en patinant. Je suis parvenu à trouver la parade. »

Dans le top 15, il est l’un des deux seuls, avec Adam Rippon, à ne pas présenter de quadruple saut. Ce qui valorise d’autant plus sa prestation en terme de justesse et de style.

Il devra maintenant encourager sa sœur Loena qui débute le 21 février à 2 heures du matin