Omnisports

Jacques Borlée a menacé d'arrêter l'athlétisme. Le père et entraîneur de Kevin, Jonathan, Dylan et Olivia a exprimé sa déception et dénoncé l'amateurisme de la LFBA (Ligue Belge Francophone d'Athlétisme) à VTM Nieuws, qui a publié la séquence samedi sur son site Internet.

Jacques Borlée a tiré la sonnette d'alarme vendredi, à l'issue du Mémorial Van Damme. "Mon intégrité physique est atteinte depuis plus de trois semaines", a-t-il déclaré à VTM Nieuws. "Aujourd'hui/Vendredi j'ai été aux urgences. Mon fils Kevin est en burn-out depuis de nombreux mois et ça ne peut plus durer."

L'entraîneur a également pointé les conditions de travail de ces derniers mois: "Des frais de stages ne sont pas remboursés. Je travaille pour 0 franc 0 centime depuis neuf mois et maintenant je dis stop, j'en ai marre. J'en ai ras le bol!"

Dans la séquence diffusée par VTM Nieuws, Jacques Borlée en appelle à André Antoine, ministre wallon des Sports. "Je fais un appel au ministre: faites quelque chose, sinon moi je suis prêt à arrêter. Je suis réellement prêt à arrêter parce que humainement c'est trop dur".

Lors de la 37-ème édition du Mémorial Van Damme, vendredi soir, Jonathan Borlée a manqué de peu la victoire au 400 mètres. Le recordman de Belgique a fini dans le même temps que le Britannique Martyn Rooney (45.05) mais a été classé deuxième après examen de la photo-finish. Kevin Borlée a pris la quatrième place en 45.39, Dylan (47.41) a terminé neuvième.