Omnisports

Bart Swings a terminé huitième du 10.000 mètres patinage de vitesse messieurs des Jeux Olympiques de Pyeongchang jeudi. Sur l'Ovale de Gangneung, le Belge de 27 ans a signé le temps de 13:03.53, nouveau record personnel sur une patinoire de basse altitude. 

Le titre est revenu au Canadien Ted-Jan Bloemen en 12:39.77, signant le nouveau record olympique. Le Néerlandais Jorrit Bergsma (+2.21) et l'Italien Nicola Tumolero (+14.55) complètent le podium.

Sur une épreuve où seuls 12 patineurs étaient au départ, le Louvaniste était placé dans la série inaugurale, accompagné du Japonais Ryosuke Tsuchiya. Swings, qui a bénéficié du forfait d'un concurrent néo-zélandais pour obtenir sa place, a amélioré son meilleur temps sur une piste de basse altitude de plus de 4 secondes (AR: 13:08.08). A Sotchi en 2014, il avait pris la 5e place en 13:13.99.

Au regard de cette meilleure performance individuelle, Swings aura donc été battu par plus fort que lui. Plus tôt dans ces JO, le patineur de 27 ans avait terminé 6e du 5.000 mètres dimanche et du 1.500m mardi, signant chaque fois un nouveau record personnel sur une patinoire de basse altitude.

Star du patinage de vitesse, le Néerlandais Sven Kramer, quadruple champion olympique à qui il manquait l'or sur 10 km, a échoué à la 6e place.

Le 24 février, Swings sera encore au départ de la mass start. C'est d'ailleurs dans cette épreuve, un mini marathon au départ groupé, que le Belge possède les meilleures chances de médaille.