Omnisports

L'Américaine Jamie Anderson prolonge son règne

L'Américaine Jamie Anderson a conservé son titre en slopestyle féminin, une discipline du snowboard, lundi, aux Jeux Olympiques de Pyeongchang. Au Phoenix Snow Park, Anderson, 27 ans, s'est imposée avec 83.00 points devant la Canadienne Laurie Blouin (76.33) et la Finlandaise Enni Rukajarvi (75.38).

Après l'annulation des qualifications dimanche, toutes les 26 engagées pouvaient participer à la finale, disputée en deux runs et non en trois comme programmé initialement. La finale s'est déroulée dans des conditions très difficiles, avec de fortes rafales de vent. L'épreuve a été marquée par une cascade de chutes, de nombreuses concurrentes renonçant même parfois à s'élancer sur les tremplins de la fin de parcours. Lors de la première manche de la finale, les huit premières concurrentes ont ainsi chuté et il a fallu attendre le passage de la neuvième pour voir un run sans faute. Anderson a pris la tête dès le premier run. Elle avait déjà été sacrée à Sotchi. Rukajarvi avait alors pris la deuxième place. C'est le deuxième or remporté par les Etats-Unis à Pyeongchang après celui de Redmond Gerard, vainqueur du slopestyle messieurs.

Premier or pour le Canada, dominateur du patinage artistique par équipes

Le Canada a décroché sa première médaille d'or des Jeux Olympiques de Pyeongchang en s'adjugeant le patinage artistique par équipes, lundi, au Palais des glaces de Gangneung. Le Canada l'a emporté devant les athlètes olympiques de Russie et les Etats-Unis.

Au cours des différentes épreuves, le Canada a aligné Patrick Chan, Gabrielle Daleman, Kaetlyn Osmond, Meagan Duhamel/Eric Radford et Tessa Virtue/Scott Moir. Dix équipes étaient engagées au départ. Elles ont été réduites de moitié à l'issue des programmes courts (individuels messieurs et dames, couple et danse sur glace). Les cinq finalistes ont disputé alors les programmes libres. Le Canada a dominé la compétition et, après le succès de Tessa Virtue/Scott Moir en danse libre, s'est imposé avec 73 points Les athlètes olympiques de Russie ont pris la deuxième place (66 points). Les Etats-Unis complètent le podium (62). L'Italie est quatrième (56) et le Japon cinquième (50). Le Canada avait jusqu'ici remporté trois médailles d'argent et une de bronze. L'épreuve par équipes a fait son entrée au programme olympique en 2014. A Sotchi, la Russie s'était parée d'or devant le Canada et les Etats-Unis.

Le Canada premier finaliste en curling double mixte

Le Canada est le premier finaliste du double mixte en curling aux Jeux Olympiques de Pyeongchang. Lundi, en demi-finale, Kaitlyn Lawes et John Morris ont battu la Norvège 8-4.

L'autre demi-finale opposera plus tard la Suisse aux athlètes olympiques de Russie. C'est la première fois que le double mixte figure au programme des JO.

Le slalom géant dames avec Kim Vanreusel reporté à jeudi

Le slalom géant dames des Jeux Olympiques de Pyeongchang, annulé lundi, a été reprogrammé au jeudi 15 février, ont annoncé les organisateurs.

Prévue lundi à 10h15 heure locale (2h15 en Belgique), l'épreuve a dû être postposée "pour la sécurité des athlètes et des spectateurs" en raison du fort vent qui souffle dans la station de Yongpyong. Les organisateurs ont choisi de reporter le slalom géant à jeudi, avec une première manche à 9h30 heure locale (1h30 en Belgique) et une seconde à 13h15 (5h15 heure belge). Entre les deux, à 11h00 heure locale (3h00 en Belgique) se disputera la descente messieurs initialement programmée dimanche au centre alpin de Jeongseon et annulée pour les mêmes raisons. La Belge Kim Vanreusel, 20 ans, est engagée sur cette épreuve. L'Anversoise disputera encore le slalom (14 février), le super-G (17 février), la descente (21 février) et le combiné (23 février).

19 nouveaux cas de norovirus détectés

Dix-neuf nouveaux cas de norovirus ont été constatés près des installations des Jeux Olympiques de Pyeongchang. Ils concernent onze personnes à Pyeongchang, cinq à Gangneung (où se déroulent notamment le shorttrack et le patinage) et trois à l'Horeb Youth Centre, où le virus est apparu la première fois.

Cela porte le total d'infections à 177, a précisé l'organisation. Dans ce groupe, 68 personnes ne sont plus en quarantaine et ont repris le travail. Les sportifs n'ont pas été infecté par le virus. Il touche surtout le personnel, parmi lesquels des agents de sécurité et des policiers. 900 soldats ont été déployés pour les remplacer. Les symptômes comprennent vomissements et diarrhée.