Omnisports

Voici tous les résultats à retenir de cette nuit olympique du côté de Pyeongchang.


Les Russes champions olympiques de hockey sur glace pour la première fois depuis 1992

Les athlètes olympiques de Russie, grands favoris de la finale, sont passés tout près de la catastrophe mais ont finalement réussi à remporter leur premier titre en hockey sur glace depuis 26 ans en venant à bout de l'Allemagne 4-3 après prolongation dans une finale des JO haletante dimanche.

Pour leur première finale olympique, les Allemands ont fait mieux que se défendre et menaient encore 3-2 à moins d'une minute de la fin, avant l'égalisation de la Russie, qui est donc finalement parvenue à s'imposer grâce à un but de Kirill Kaprizov, profitant d'une supériorité numérique, après 10 minutes de jeu en prolongation.

C'est le 9e titre olympique des Russes en hockey, un record, et seulement la 2e médaille d'or de la délégation des athlètes olympiques de Russie à Pyeongchang, après celle de la patineuse artistique de 15 ans Alina Zagitova.

L'Allemagne qui a raté sa quinzième médaille d'or a dû se contenter d'une 10e médaille d'argent. Menant 3-2 à 55 secondes de la fin du temps règlementaire, jusqu'à la tardive égalisation de Nikita Gusev (son 2e but dans cette finale), elle a été tout près de créer l'une des plus grandes sensations de l'histoire du hockey mondial, après avoir déjà fait tomber la Suède, finaliste à Sotchi il y a quatre ans, et le Canada, double tenant du titre, en demi-finale.

Il s'agit seulement de son troisième podium olympique, après les bronzes en 1932 à Lake Placid, et en 1976 de l'Allemagne de l'Ouest à Innsbruck.

Les Russes ont eux remporté huit des dix titres olympiques entre 1956 et 1992 (le dernier en tant qu'"équipe unifiée" après la dissolution de l'URSS), mais la médaille d'or s'était depuis toujours refusée à eux depuis. Ils n'ont plus remporté qu'une médaille d'argent en 1998 à Nagano, et une en bronze en 2002 à Salt Lake City.

Malgré cette défaite en finale, les Allemands ont de leur côté écrit une belle page de leur histoire, eux qui étaient au bord de l'élimination dès les barrages d'accession en quarts de finale, quand ils n'ont battu la Suisse 2-1 qu'en prolongation.

Les tiers-temps: 1-0, 0-1, 2-2 (1-0)

La marche des buts: 20e Vyacheslav Voinov 1-0; 30e Felix Schutz 1-1, 54e Nikita Gusev 2-1, 54e Dominik Kahun 2-2, 57e. Jonas Müller 2-3, 60e Gusev 3-3, 70e Kirill Kaprizov 4-3.


Dominatrice du 30 km départ groupé, Marit Björgen égale le record de titres aux JO d'hiver

Marit Björgen a rejoint ses compatriotes Ole Einar Björndalen et Björn Daehlie au rang des athlètes les plus titrés de l'histoire des Jeux Olympiques d'hiver. En gagnant le 30 km départ groupe en ski de fond, dernière épreuve des JO de Pyeongchang, la Norvégienne a décroché son huitième titre olympique. Avec 15 podiums en cinq Olympiades, elle creuse l'écart au classement des athlètes les plus médaillés.

Björgen a dominé la course. Elle a relégué la deuxième, la Finlandaise Krista Parmakoski, à près de 2 minutes (1:49.5). La Suédoise Stina Nilsson a complété le podium (à 1:58.9).

Mercredi, en terminant troisième du sprint par équipes, Björgen était déjà entrée dans l'histoire des Jeux hivernaux en tant qu'athlète la plus médaillée, dépassant Ole Einar Björndalen.

Sa collection comprend désormais 15 médailles, 8 en or (3 à Vancouver 2010, 3 à Sotchi 2014, 2 à Pyeongchang), 4 en argent et 3 en bronze.

Björgen, 37 ans, est montée cinq fois sur le podium à Pyeongchang. Outre le 30 km départ groupé, elle a gagné le relais 4x5 km dames, terminé deuxième du skiathlon et pris le bronze au 10 km style libre et au sprint par équipes.


Doublé or-argent pour l'Allemagne en bob à 4

L'Allemagne a signé le doublé or-argent en bob à 4 messieurs, ultime épreuve de bobsleigh des Jeux olympiques de Pyeongchang, dimanche à l'Olympic Sliding Centre où la Corée du Sud partage la médaille d'argent dans le même temps que le second équipage allemand.

L'Allemand Francesco Friedrich, déjà vainqueur du bob à deux, a ainsi réalisé un doublé personnel.

A l'issue des quatre manches, il a devancé avec ses équipiers Candy Bauer, Martin Grothkopp et Thorsten Margis de plus d'une demi-seconde (+0.53) l'équipage de son compatriote Nico Walther et le quatuor Sud-Coréen emmené par Won Yun-jong, deuxièmes ex aequo. Il est très rare que deux équipes réalisent le même temps lors des épreuves de bobsleigh, mais c'est arrivé à deux reprises lors des ces JO. En bob à deux, le titre avait été partagé par Friedrich et le Canadien Justin Kripps.

L'Allemagne décroche donc trois titres olympiques en bobsleigh avec la victoire de Mariama Jamanka et Lisa Buckwitz en bob à deux féminin.

Au total l'Allemagne est désormais la plus médaillés de ces Jeux en or avec quatorze titres, devant la Norvège (13) et le Canada (11). Elle espère même en fêter un quinzième à l'issue de la finale du hockey sur glace contre la Russie.


La Suède prive la Corée du Sud de l'or du curling dames

La Suède a décroché dimanche la médaille d'or de curling du tournoi féminin des Jeux olympiques de Pyeongchang, privant en finale la Corée du Sud d'un titre tant rêvé par le pays hôte des JO, et récupérant "son" titre olympique dont elle avait été dépossédée par le Canada il y a quatre ans à Sotchi.

Sous les yeux du roi de Suède Carl XVI Gustaf, les équipières d'Anna Hasselborg ont nettement battu (8-3) la "Team Kim" sud-coréenne emmenée par la capitaine Kim Eun-jung à la Gangneung Curling Arena.

Le Japon a conquis la médaille de bronze en battant la Grande-Bretagne 5-3.

L'équipe de Suède féminine, qui a décroché son troisième titre olympique en quatre éditions après Turin-2006 et Vancouver-2010, a ainsi fait un peu oublier l'échec, 8-10, de son homologue masculine la veille en finale face aux États-Unis.

Anna Hasselborg, Sara McManus, Agnes Knochenhauer, Sofia Mabergs et Jennie Waahlin ont pris l'avantage dans la troisième manche (2-1) et ne l'ont plus lâché.

Pour la Corée, la belle histoire des cinq Kim qui constituent l'équipe se termine donc sur une médaille d'argent. Passé le moment de déception lié à la défaite en finale, restera l'immense joie d'avoir remporté devant son public une médaille d'argent et d'avoir provoqué l'engouement d'un pays où le curling reste une discipline marginale.

© AFP