Omnisports Mikaela Shiffrin n'a pas remporté son 2e titre olympique consécutif en slalom vendredi au centre alpin de Yongpyong, en Corée du Sud. 

La "reine des neiges", sacrée en slalom géant jeudi, n'a pris que la 4e place. La victoire est revenue à la Suédoise Frida Hansdotter, 32 ans, qui a signé le 2e temps des deux manches. La Suissesse Wendy Holdener, meilleur temps du premier parcours avec 20/100es d'avance sur la Suédoise a échoué, pour 5/100es, à la 2e place. L'exploit est venu de Katharina Gallhuber. Seulement 9e de la première manche à 1.23 seconde, l'Autrichienne a survolé le 2e tracé où elle a repoussé Hansdotter à 71/100es. Elle est ainsi remontée à la 3e place, à 32/100es, et a privé Shiffrin, triple championne du monde de la spécialité, du podium.

L'Américaine de 22 ans termine 4e à 40/100es. Elle avait été malade (elle a vomi) au départ de la première manche où elle avait concédé 48/100es à Wendy Holdener. Celle-ci avait devancé les Suédoises Frida Hansdotter de 20/100es et Anna Swenn Larsson de 40/100es.

Shiffrin a annoncé qu'elle ne sera pas au départ du Super-G de ski alpin. Shiffrin avait exprimé avant les Jeux sa volonté de disputer les cinq épreuves à Pyeongchang.

Marjolein Decroix 38e et Kim Vanreusel 40e

Marjolein Decroix, 25 ans, a fini 38e et Kim Vanreusel, 20 ans, 40e du slalom de ski alpin. Elles ont concédé respectivement 12.08 et 13.23 secondes à la Suédoise Frida Hansdotter. Vanreusel avait pris la 44e place de la première manche et Decroix la 45e, à 1/100e de sa compatriote, mais à 7.01 et 7.02 secondes de la Suissesse Wendy Holdener.

Kim Vanreusel avait fini 39e du slalom géant, jeudi. Decroix, sélectionnée de la dernière heure, ne participera à aucune autre épreuve. En revanche, Kim Vanreusel sera encore présente samedi dans le Super-G, mercredi dans la descente et vendredi prochain dans le combiné.

L'Autrichien Matthias Mayer remporte le Super-G et met fin au règne norvégien

Matthias Mayer a remporté le Super-G de ski alpin des Jeux Olympiques de Pyeongchang, vendredi au Centre alpin de Jeongseon en Corée du Sud. L'Autrichien, champion olympique de descente à Sotchi en 2014, s'est imposé dans la Dragon Valley en 1:24.44. Le Suisse Beat Feuz, 3e de la descente jeudi, a raflé la médaille d'argent à 13/100es, soir un écart de 3m57. Le Norvégien Kjetil Jansrud n'a pas réussi à conserver son titre gagné il y a quatre ans à Sotchi. Le vice-champion olympique de descente, jeudi, et vice-champion du monde de la spécialité l'an dernier à Saint-Moritz, a pris le bronze à 18/100es (4m94 de retard). Il compte 5 médailles olympiques en ski alpin. Seuls Kjetil Andre Aamodt (8) et Bode Miller (6) ont fait mieux. Alberto Tomba et Lasse Kjus sont aussi montés sur cinq podiums olympiques. Désormais double champion olympique, Matthias Mayer, 27 ans, a mis fin au règne des Norvégiens dans cette discipline apparue au programme olympique il y a trente ans, à Calgary. Les "Vikings" avaient gagné cinq des huit premiers titres mis en jeu et notamment les quatre derniers.

Le Français Blaise Giezendanner a créé la surprise sans parvenir à monter sur le podium. Il a fini au 4e rang à 38/100es.

Aksel Lund Svindal, devenu jeudi le plus vieux champion olympique de ski alpin de l'histoire à 35 ans après son succès en descente, a dû se contenter de la 5e place à 49/100es. Il avait été sacré en Super-G aux JO de Vancouver en 2010.

Michela Moioli, médaille d'or du snowboardcross, offre son 2e titre olympique à l'Italie

Michela Moioli a confirmé son rôle de favorite vendredi dans l'épreuve de snowboardcross des Jeux Olympiques d'hiver. L'Italienne de 22 ans, leader de la Coupe du monde, a remporté la médaille d'or, vendredi au Phoenix Snow Park de Pyeongchang en Corée du Sud. La jeune française de 16 ans Julia Pereira, qui dispute sa première saison en Coupe du monde, a décroché l'argent devant la Tchèque Eva Samkova. Moioli, qui avait fini 6e à Sotchi, offre un 2e titre à l'Italie dans cette 23e édition des JO d'hiver après celui d'Adrianna Fontana dans le 500 mètres en shorttrack.

Sung-bin Yun offre dans le skeleton masculin un 2e titre olympique à la Corée du Sud

Le Sud-Coréen Sung-bin Yun a été sacré champion olympique de skeleton sur la piste du Centre Olympique de glisse des Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang, vendredi. Avec un temps cumulé de 3:20.55, Yun, N.1 mondial et vainqueur de la Coupe du monde en janvier, a devancé le Russe sous bannière olympique Nikita Tregubov (+1.63) et le Britannique Dom Parsons (+1.65).

C'est le deuxième titre pour la Corée du Sud, le pays-hôte des Jeux, après le sacre de Hyo-jun Lim dans le 1.5000 mètres en short-track.

L'Autrichien Schairer se fracture une vertèbre cervicale dans une chute en snowboardcross

L'Autrichien Markus Schairer s'est fracturé la cinquième vertèbre cervicale jeudi à la suite d'une chute brutale dans le snowboardcross jeudi aux Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang en Corée du Sud. Le comité olympique autrichien a annoncé la mauvaise nouvelle, jeudi soir.

Schairer, âgé de trente ans, a chuté en quart de finale après un saut et n'a pu rejoindre l'arrivée. La dangereuse fracture a été détectée à l'hôpital. Il n'y aurait pas de dommages neurologiques. Le snowboardeur souffre aussi d'une blessure au coude. Il va rentrer en Autriche dès que possible pour la suite de son traitement.

© AFP