JO: le flop de la flamme invisible

Rédaction en ligne (avec AFP) Publié le - Mis à jour le

Omnisports Entrée sous les feux de la rampe dans le stade olympique, la flamme olympique est depuis invisible de tous ou presque.

Déplacée en catimini dans la nuit de dimanche à lundi à sa place définitive, la vasque olympique est restée au coeur du stade de Stratford, et personne ne peut la voir depuis le parc olympique, comme c'est pourtant la tradition.

Pendant encore quatre jours, jusqu'au début des épreuves d'athlétisme, elle sera donc seule, loin du public et de la "famille olympique", pour reprendre ce terme si cher au CIO.

Sebastien Coe, président du comité d'organisation, a expliqué que cette flamme n'avait pas pour but d'être une "attraction touristique". Il a expliqué à la presse que les organisateurs voulaient imiter les Jeux de Londres de 1948, lors desquels la flamme était restée à l'intérieur du stade de Wembley.

La vasque olympique éteinte dans la nuit de dimanche à lundi

La vasque olympique, allumée vendredi lors de la cérémonie d'ouverture, était éteinte dans la nuit de dimanche à lundi, a constaté l'AFP à 23h14 heures locales (22h14 GMT).

"La vasque a été éteinte le temps d'assurer son transfert depuis le centre du stade olympique jusqu'à son emplacement définitif dans un virage mais la flamme a été conservée dans une lanterne indentique à celle utilisée par les Commandos de marine lors de son arrivée à Tower Bridge" le 20 juillet, a confirmé à l'AFP Jackie Brock-Doyle, directrice de la communication du Comité d'organisation (Locog).

La vasque doit être présentée rallumée, à son emplacement final, à la presse lundi matin, a précisé le Locog.

La vasque, symbole des JO, brûle habituellement durant toute la durée des Jeux.

La vasque, constituée d'éléments apportés par chacune des 205 délégations durant la cérémonie d'ouverture, a été enflammée vendredi par sept jeunes espoirs du sport britannique.

Elle doit être démantelée à l'issue de la cérémonie de clôture des Jeux, le dimanche 12 août.

Publicité clickBoxBanner