Omnisports

La Liégeoise a signé le parcours parfait et battu la Brésilienne Valentim en finale des -52 kg.

Charline Van Snick a honoré, ce vendredi, son statut de tête de série n°1 du Grand Prix de La Haye. Après avoir pris sa revanche, en demi, sur l'Israélienne Temelkova, qui l'avait battue l'an dernier, à Tachkent, notre compatriote a remporté la finale face à la Brésilienne Valentim, n°43 mondial, une judoka qu'elle n'avait jamais rencontrée jusqu'ici.

Et cette finale fut de très courte durée puisque Charline n'a mis que 51 secondes pour s'imposer sur étranglement, obligée de quitter le tatami alors que les services de secours s'affairaient pour réanimer et relever sa malheureuse adversaire !

Charline Van Snick avait souffert pour se débarrasser de Temelkova, à qui l'arbitre avait finalement adressé un carton rouge après 1'47 de prolongation. L'Israélienne était d'ailleurs sortie très fâchée du tatami tandis que notre compatriote l'avait saluée avec un large sourire avant de rejoindre son coach, Cédric Taymans, et de récupérer sa... lentille pour l'oeil !

Auparavant, exemptée du tour initial, Charline avait écarté l'Espagnole Esteo Linne sur un magnifique contre, à mi-combat, gérant ensuite toutes les tentatives de son adversaire. Puis, elle ne s'était vraiment pas attardée face à l'Italienne Giuffrida, qu'elle avait éliminée sur une fameuse clé de bras après une peu plus d'une minute de face-à-face...

Pour rappel, Charline Van Snick avait décroché le bronze l'an dernier, à La Haye, en battant la Polonaise Perenc. Avec cette médaille d'or, la Liégeoise a non seulement marqué les esprits, mais encore engrangé de précieux points au ranking mondial où elle pointait 8e...