Omnisports

Kevin Borlée, 2e en 45.13, et Jonathan Borlée, 3e en 45.19, sont montés sur le podium du 400m aux championnat d'Europe d'athlétisme vendredi à Berlin, Allemagne. Seul Matthew Hudson-Smith a privé la famille Borlée du titre européen. Le Britannique a claqué un chrono de 44.78.

Au couloir 1, Kevin Borlée (dont le meilleur chrono remonte à 2012 en 44.56) a couru en 45.13. Jonathan Borlée (qui avait signé le 2e temps des demi-finales) était au couloir 4 et a terminé en 45.19.

C'est la 3e médaille individuelle de Kevin Borlée, qui fut déjà champion d'Europe à Barcelone en 2010, décrochant l'année suivante la médaille de bronze aux Mondiaux de Daegu en Corée du Sud en 2011.

Jonathan Borlée, détenteur du record de Belgique en 44.43 en séries aux Jeux Olympiques de Londres le 4 août 2012, décroche à 30 ans sa première médaille dans un grand championnat lui qui avait réussi quatre fois le top 6 (6e aux JO de Londres 2012, 4e des Mondiaux 2013, 5e des Mondiaux 2011).

Kevin et Jonathan Borlée auront l'occasion d'aller chercher encore une médaille en finale du 4X400m samedi avec les Belgian Tornados.

"Indescriptible"

"C'est un sentiment indescriptible", a confié Kevin Borlée au micro de la RTBF.

Après une saison compliquée et marquée par les blessures, Kevin et Jonathan, peuvent enfin profiter d'un résultat obtenu grâce à un travail acharné. Si Kevin a remporté la médaille d'argent, Jonathan a de son côté obtenu le bronze, sa première médaille lors d'un grand championnat. "Ça faisait longtemps que je courrais derrière cette médaille", a-t-il confié après sa course. "J'ai souvent terminé à la quatrième place dans le passé. Et désormais je monte sur le podium avec mon frère. C'est formidable", a poursuivi le recordman de Belgique du 400m.

"C'est dingue, ça faisait tellement longtemps qu'on attendait un truc pareil. Et en plus après une saison comme celle qu'on a connu", a de son côté déclaré Kevin Borlée. "Malgré le couloir 1, je savais que c'était possible et j'ai continué à y croire. Je suis resté concentré tout au long de ma course".

Une saveur d'autant plus particulière que son frère, Jonathan, a lui aussi décroché une médaille. "On était nerveux avant la course mais on sentait qu'il y avait une possibilité de faire quelque chose ici à Berlin", a poursuivi Kevin. "On est tous les deux présents sur le podium et on l'a fait au bon moment. C'est un soulagement énorme. C'est la dixième saison qu'on preste au top niveau. C'est une saveur incroyable de pouvoir monter sur le podium ensemble. C'est un sentiment indescriptible", a conclu Kevin Borlée.

Leur entraîneur et papa, Jacques Borlée, s'est lui aussi montré très satisfait après la course de ses fils. "Je passe une semaine fantastique. Et pourtant on a vécu une saison extrêmement difficile. Il y a un mois nous n'étions pas encore sûr que Jonathan puisse participer à l'Euro. Le stage de préparation leur a permis de se libérer", s'est réjouit Jacques Borlée au micro de la RTBF.


Hanne Claes 4e du 400m haies

Hanne Claes a pris la 4e place en finale du 400m haies des championnats d'Europe d'athlétisme vendredi à Berlin, en Allemagne.

Hanna Claes avait réussi un chrono déjà de 55.75 en demi-finales, le 9e et dernier des finalistes. C'est aussi son chrono en finale. Elle a réussi une exceptionnelle dernière ligne droite pour aller chercher une 4e place juste au pied du podium, elle dont le meilleur chrono est fixé à 55.20.

La Suissesse Léa Sprunger l'a emporté en 54.33 devant l'Ukrainienne Anna Ryzhykova (54.51) et la Britannique Meghan Beesley (55.31).

La Limbourgeoise a disputé le relais 4X400m avec les Belgian Cheetahs dans la matinée. La finale a lieu samedi à 21h50, juste après la finale du relais 4X400 messieurs avec les Belgian Tornados.


Ismael Debjani prend la 8e place en finale du 1.500m

Ismael Debjani a terminé 8e du 1.500m des championnats d'athlétisme vendredi à Berlin, en Allemagne.

Lui qui a déjà couru en 3:33.70 (c'est le record de Belgique), Debjani, 27 ans, a signé un chrono de 3:39.48 dans une course qui a sacré le tout jeune Jakob Ingebrigtsen, vainqueur en 3:38.10, à 17 ans. C'est l'un des trois frères Ingebrigtsen en finale vendredi.

Le Polonais Marcin Lewandowski a pris la médaille d'argent en 3:38.14. Le Britannique Jake Wightman est 3e sur le podium en 3:38.25.

"C'est une année incroyablement difficile", a soufflé Ismael Debjani. "Après un hiver marqué par les blessures, je n'ai pu vraiment m'entraîner qu'à partir de fin avril, et encore, avec des joggings légers. Alors être le 8e d'Europe ici, c'est costaud. Après un mois et demi, je cours déjà en 3:25.71, c'est prometteur pour la suite. Vu les circonstances, je crois que cette place est le mieux que l'on pouvait faire. Mon entraîneur est d'accord. Sans les blessures, j'aurais pu aller plus haut. Mais c'est une expérience, et il faut surtout rester toujours positif et toujours croire en toi. Alors, tout est possible. La fête sera courte aujourd'hui (vendredi), parce que je veux encore bien prester en fin de saison."