Omnisports

L’agent du controversé champion du monde du 100 m Justin Gatlin a dénoncé lundi le traitement "inhumain" et "antisportif" infligé selon lui à son poulain par la Fédération internationale (IAAF) et son président Sebastian Coe. 

Le patron de l’IAAF, qui milite pour des bannissements à vie en cas de récidive, avait déclaré dimanche sur la BBC que le succès du Gatlin, contrôlé positif à deux reprises et notamment suspendu quatre ans pour dopage entre 2006 et 2010, n’était pas "le scénario idéal" pour son sport. 

"Je suis indigné", a réagi auprès de la BBC Renaldo Nehemiah, l’agent de Gatlin et ancien détenteur du record du monde du 110 m haies. "Je ne cautionne pas le dopage mais Justin Gatlin a purgé sa peine, il respecte les règles et l’IAAF l’a réintégré. Donc raconter une histoire dans laquelle il serait le méchant, ce n’est réellement pas juste. C’est inhumain et antisportif."