Omnisports

La boxe en Belgique a longtemps été un sport d’ouvriers et employés. "Les clubs d’escrime se trouvaient à Uccle, les clubs de boxe à Charleroi, Liège ou La Louvière", explique le sociologue en management des Organisations sportives, Thierry Zintz. Ce n’est plus le cas pour tous les nouveaux adhérents. Certains gagnent bien ou très bien leur vie, ont des postes à lourdes responsabilités, ont entre 25 et 45 ans. "l fut un temps où le judo était le top des sports de défense, analyse M. Zintz, puis on est passé au taekwondo, au krav-maga, au MMA. On peut parler d'un nouvel effet de mode pour la boxe."

© BORTELS CHRISTOPHE