La tricherie du médaillé d'or du 100m brasse

Publié le - Mis à jour le

Omnisports

A quelle place aurait pu finir Cameron van der Burgh, médaillé d'or du 100 mètres brasse, s'il n'avait pas usé d'une ruse bien cachée? On ne le saura jamais, mais ce qui est sûr, c'est que le sud-africain a bel et bien avoué avoir triché dans la finale du 100 mètres brasse.

Comment? Il a expliqué avoir fait l'usage, à trois reprises, d'un battement de jambes spécial sous l'eau après le virage alors qu'il ne peut l'utiliser normalement qu'une fois, selon le règlement. Si les juges l'avaient remarqué, Cameron van der Burgh aurait sans aucun doute été disqualifié et n'aurait pas remporté sa médaille d'or ni battu le record du monde dans la discipline.

Après avoir avoué sa tricherie, le nageur a tenu à se défendre. Il affirme que la majorité des nageurs utilise cette technique. De plus, Cameron van der Burgh tenait à ce que les quatre années de préparation ne soient pas réduites à néant. En voilà une bonne excuse… Parce que les autres participants, eux, n'en ont rien à faire.

Reste à voir s'il va pouvoir la garder sa médaille d'or après de telles déclarations…

Publicité clickBoxBanner