Omnisports

Le trio Emma Meesseman (28 points, 11 rebonds), Ann Wauters (17 pts) et Kim Mestdagh (19 points) aura planté 64 des 79 points de la Belgique lors de sa victoire sur l'Italie en quarts de finale de l'Euro de basket féminin, jeudi à l'Arena de Prague.

Ce succès ouvre une place dans le dernier carré du championnat d'Europe pour la Belgique, dix ans après sa dernière apparition dans une phase finale et offre en plus un billet pour le championnat du monde en Espagne du 22 au 30 septembre 2018.

"C'est vraiment énorme ce que l'on fait", a reconnu Ann Wauters, 36 ans, la plus expérimentée des Belges pour son 3e championnat d'Europe. "Surtout après dix ans d'absence au plus haut niveau. Il y avait de la tension pour ce match, c'est sûr, mais à la fin c'était tellement bon de pouvoir savourer cela. Le début de match a été très important. Emma (Meesseman) était intenable et Kim (Mestdagh) a mis quelques shoots à distance, et on était parti."

Après avoir mené de 16 points, la Belgique a vu cependant l'Italie jouer au yo-yo derrière elle. Les Transalpines sont revenues à 4 points, puis reparties à -13 à la pause (46-33) avant de recoller à deux points dans le 3e quart temps.

"L'Italie est bien revenue dans le troisième quart, sous l'impulsion notamment de Sottana, et il était clair aussi que les Italiennes n'allaient jamais abandonner. Mais nous sommes toujours restées devant aussi, cela démontre l'énorme potentiel de cette jeune équipe. L'objectif des quarts de finale était atteint, celui d'aller chercher une qualification pour le championnat du monde aussi, alors il faut continuer à se fixer de nouveaux objectifs et nous sommes capables d'aller chercher une médaille."

Cette qualification pour le championnat du monde l'an prochain prolongera ainsi aussi la carrière internationale d'Ann Wauters qui a affirmé poursuivre sous le maillot des Belgian Cats en cas de qualification. "Si le physique me le permet, oui je serai encore là", a confirmé l'intérieure flandrienne.

Voici le résumé des quarts-temps :

4e quart : victoire 79-66

En deux petites minutes et avec des paniers faciles de Meesseman, Delaere et de la consistance retrouvée en défense, les Cats et une Meesseman énorme reprennent des couleurs : 63-55 (32e). Les Cats gardent la tête froide jusqu’à la fin. Sur une voie royale vers les demies à 67-57 (35e), la Belgique ne gâche pas l’aubaine et l’emporte aisément 79-66.

Sixièmes en 2003 et septièmes en 2007 (l’année de leur dernière présence à l’EuroBasket), les Cats viennent de réaliser un authentique exploit en disposant ce midi de l’Italie en quarts de finale de l’EuroBasket.

Concrètement cela signifie deux choses : les Cats disputeront la demi-finale ce samedi face au vainqueur de Espagnie – Lettonie qui se déroule ce jour à 18h00.

En second lieu, cet accès au dernier carré de l’épreuve assure aux filles de Philip Mestdagh une place aux Championnats du Monde qui se dérouleront du 22 au 30 septembre 2018. Elles y côtoieront notamment les Etats-Unis, tenantes du titre, et l’Espagne, pays organisateur.


3e quart : deux plus d'avance

Même cinq de base (Vanloo, Delaere, Wauters, Meesseman, Mestdagh) pour commencer la seconde mi-temps. Dans un premier temps, le mutisme belge (près de quatre minutes sans marquer) ne porte pas à conséquence car l’Italie est tout aussi tendue. Mettant à profit des pertes de balle, cette dernière recolle via des contre-attaques et les incursions de Sottana. Ces 2+1 font mal à la défense belge : 51-47 (27e). Seule Meesseman parvient encore à déflorer la marque côté belge. L’Italie via Sottana (11 points) et Zandalasini (18) est parvenue à inverser la tendance lors de ce troisième quart même si les Cats gardent un léger viatique : 57-55.

Mi-temps : les Cats toujours devant

Les Italiennes, plus agressives, font déjouer les Cats qui commettent des pertes de balle. Les Transalpines placent un 0-10 en moins de quatre minutes : 27-23 (13e). Déjà auteure de deux triples au premier quart, Kim Mestdagh continue son récital avec deux tirs primés supplémentaires. La Flandrienne remet l’équipe belge sur de bons rails à 35-25 (15e). Plus fatiguée donc moins précise, l’équipe du coach Mestdagh voit l’Italie revenir à -7 (18e) avant que l’expérience et le talent de Wauters ne donnent une belle avance à la mi-temps : 46-33.

1e quart : très bon début

Ce n’est évidemment pas terminé mais quel départ !

Patientes sur jeu placé, intransigeantes en défense et dominant le rebond, les Belges jouent sur leurs qualités. Très peu de tirs forcés dans ces premières minutes et l’essentiel des ballons qui passent par le duo Wauters (5 points) – Meesseman (10) souverain.

Les Cats forcent le coach italien à prendre temps mort dès 16-6 (7e). Sorties du banc, Carpreaux et Linskens font également mal aux Italiennes où seule Zandalisini fait de la résistance. Score après ce quart parfait : 27-13.



Stats de la rencontre

Belgique 79 - Italie 66

Belgique : 29/59 (7x3), 14/17 LF, 38 reb., 25 ass., 18 ftes. Linskens 2, MESTDAGH K. 19, DELAERE 2, Hendrickx, MEESSEMAN 28, WAUTERS 17, Mestdagh H., Carpreaux 2, VANLOO 6, Raman, Nauwelaers 3.

Italie : 26/70 (3x3), 11/14 LF, 36 reb., 8 ass., 21 ftes. Penna 5, Gorini 4, SOTTANA 17, ZANDALASINI 23, DOTTO, Masciadri, Formica 2, De Pretto, Crippa 6, RESS 9, CINILI