Omnisports

Les trois coups de la nouvelle mouture du championnat du monde de motocross seront frappés dimanche à Bellpuig pour le Grand Prix d'Espagne. Une saison qui s'annonce intense avec l'opportunité pour Stefan Everts de rentrer définitivement dans la légende.

Le champion du monde des 500cc l'an dernier brigue un 7e titre mondial, un record absolu qui laisserait derrière lui Joël Robert (6 titres mondiaux). Everts en Motocross GP (MX GP), Joël Smets en 650cc ou Steve Ramon en 125cc pourraient fort bien accroître le capital planétaire au cours d'un exercice qui retrouvera cette saison les pentes de la Citadelle de Namur (20 juillet).

En vue d'augmenter en effet le spectacle et l'intérêt du public, la Fédération internationale de motocyclisme a revu la composition des trois catégories de motos admises en course. Aux côtés des 125cc (qui s'ouvre à présent aux 250-4 temps) et des 650cc (qui regroupe les 450 à 650cc), la catégorie baptisée Motocross GP (ou MX GP) apparaît comme la classe «open» de référence avec les 250-2 temps ainsi que les 450-4 temps.

© Les Sports 2003