Omnisports

L'année équestre 2008 s'est achevée avec l'apothéose espérée, hier soir, au jumping international de Malines. Après les deux victoires néerlandaises de Adelinde Cornelissen et de Koos De Ronde dans les épreuves de la Coupe du monde de dressage et d'attelage, c'est la Belgique qui a dominé la septième manche de la Coupe du monde de saut d'obstacles.

Tir groupé des Belges

Avec quatre compatriotes qualifiés pour le barrage, le Nekkerhal s'était mis à rêver de cette édition 2006 d'anthologie qui avait vu Dirk Demeersman s'imposer devant Jos Lansink, Judy Ann Melchior et Patrick Mc Entee. Le tir groupé n'était toutefois pas au rendez-vous mais la victoire revenait par contre bel et bien à notre pays grâce au double sans faute de Ludo Philippaerts avec Cavalor's Winningmood.

Le sextuple champion de Belgique, quatrième à s'élancer dans le barrage, améliorait le chrono de l'Allemand Christian Ahlmann de deux secondes et plaçait ses concurrents sous pression. Dans la foulée, tous partaient à la faute, excepté le Suisse Daniel Etter (Peu à Peu) qui échouait à 37 centièmes de notre compatriote. Celui-ci succédait au jeune Britannique William Whitaker au palmarès de la Coupe du monde de Malines et engrangeait du même coup vingt unités qui lui permettent aujourd'hui de trôner en troisième position au classement de la Coupe du monde.

"C'est une superbe victoire pour un cavalier belge", souriait un Ludo Philippaerts très satisfait de son étalon BWP. "Il n'a que 9 ans et on a vu dans le barrage qu'il avait pris du métier. Il est resté sans faute tout en allant très vite. C'est très positif. La suite ? L'objectif c'est Las Vegas. Winningmood sera au repos durant deux mois pour les saillies puis je verrai où je peux recommencer. C'est la fédération qui choisira."

En position de force

Déjà aligné à Oslo, Vérone et Stuttgart (parfois grâce à des invitations personnelles), le Limbourgeois est aujourd'hui en position de force dans le clan belge pour évoquer des futures sélections.

Pieter Devos, quatrième de l'épreuve, était quant à lui surtout content du retour en forme de Tequila D après une blessure contractée à Dublin. "Je l'avais bien préparé pour cette échéance et elle a sauté comme jamais auparavant", se félicitait-il.

© La Libre Belgique 2008