Omnisports

Il était 20h40 (12h40 blges) quand la délégation belge a fait son apparition dans le stade Olympique de Pyeongchang, vendredi en Corée du Sud, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture de la 23e édition des Jeux Olympiques d'hiver.

Elle était emmenée par le porte-drapeau, le surfeur des neiges Seppe Smits. Vêtus d'une parka noire, d'un pantalon rouge, d'un tour de cou jaune et d'un bonnet gris (pour certains), les membres du Team Belgium étaient un peu moins d'une trentaine à avoir défié le froid afin d'assister à l'ouverture officielle de ces Jeux.

Les Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang ont été officiellement ouvert par Moon Jae-in, le président de la Corée du Sud, vendredi à 21h42 (13h42 belges).

Diplomatie et dopage

92 nations ou comités olympiques représentés, 2900 sportifs en compétition, 102 titres en jeu et... 22 curiosités: les chiffres ne manquent pas pour illustrer le premier grand rendez-vous sportif de l'année 2018 avant la Coupe du monde de football cet été en Russie.

Vingt-deux, c'est le nombre de représentants de la Corée du Nord dont l'attitude sera scrutée, décortiquée et analysée par le monde entier durant la quinzaine olympique.

Vingt-deux sportifs émissaires du pays le plus fermé au monde qui se joindront aux 121 sportifs du Sud pour un défilé commun vendredi, drapeau de l'unification coréenne au vent comme clou du spectacle du défilé des athlètes et de la cérémonie d'ouverture.

Auparavant, les Athlètes olympiques de Russie (OAR), dont le pays est banni pour dopage, auront fait leur entrée dans l'arène. Mais qui seront-ils vraiment ? Nul ne le sait encore à quelques heures du rendez-vous, tant les recours juridiques se multiplient en urgence.

Après une nouvelle décision du TAS vendredi matin, qui "appuie la lutte contre le dopage et clarifie les choses pour tous les athlètes", il semble toutefois que le nombre de 168 représentants de l'OAR soit le bon.

Dernière coquetterie néanmoins: le tribunal d'arrondissement de Lausanne (Suisse), siège du CIO et du TAS, statuera en urgence dans l'après-midi sur 47 d'entre eux, mécontents d'être écartés du rendez-vous...


>>> Voici les stars qui vont briller à Pyeongchang