Omnisports

Charleroi entame ce soir (20h15 en direct sur Club RTL) la ligne retour de son chemin en Uleb Cup. Les Spirou accueillent Alicante, où ils s'inclinèrent 72-55, perdant au passage Marcus Faison pour le reste de la saison. A mi-parcours, ils sont virtuellement qualifiés pour les huitièmes de finale de l'Uleb Cup. Forts de cet objectif, ils aspirent à prendre une revanche sur des Espagnols qui pataugent actuellement en Liga ACB. S'il gagne, Charleroi rattrapera son invité du jour dans la hiérarchie d'un groupe que Kazan domine outrageusement.

Or, Alicante n'est pas imprenable. Loin de là. «A condition de se montrer agressifs en défense et de couper les lignes de passe, il y a moyen de s'imposer, explique Marcus Faison. «Les Espagnols n'ont que deux ou trois dangers offensifs, qu'il faut donc contrer.» A priori, la tâche n'est pas insurmontable. Pour la mener à bien, les Hennuyers devront faire tout l'inverse de samedi à Ostende. «Cette faillite collective était pire encore que face au Zeleznik, assure Roel Moors. «Car en Serbie, nous avions au moins défendu. A la Côte, nous n'avons strictement rien fait. J'espère qu'il ne s'agit que d'un mauvais jour.»

Des paniers à l'intérieur

La déroute ostendaise suffit-elle à remettre en cause la force collective que semblaient avoir acquise les Spirou?

«Ce qui m'ennuie, c'est que nous n'avons pas pu parler de ce match avant ce lundi.» Dimanche, Savo Vucevic ne put, en effet, entraîner ses troupes, faute de... clé - le préposé à la salle n'étant pas arrivé. Les Hennuyers devront trouver des ressources mentales s'ils veulent venir à bout d'Alicante. «Nous avons les moyens au sein de notre équipe pour nous relancer. Nous devrons rejouer simplement en allant chercher des paniers faciles à l'intérieur.»

De toute façon, on saura ce soir si Charleroi peut encore espérer accrocher une des trois premières places de son groupe ou s'il devra se contenter de lutter -avec le Besiktas- pour la quatrième, la dernière qui est synonyme de présence en huitièmes de finale.

© Les Sports 2005