Lionel Cox médaillé d'argent du tir couché

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Omnisports

Lionel Cox, 31 ans, a rapporté à la Belgique sa 2e médaille aux Royal Artillery Barracks. "C'est un exploit, un rêve qui se réalise", s'est réjouit le Liégeois qui a posé les jalons de sa médaille d'argent en qualifications (599/600), égalant son record de Belgique, à un point du record du monde.

"Déjà, je ne devais pas être qualifié pour Londres. Je devais être prêt pour Rio 2016. Je savais juste que je devenais de plus en plus fort et que je parvenais à être de plus en plus régulier. J'ai tiré un match fantastique en qualification. On est tous à peu près pareils. Nous tireurs, devons garder notre calme et notre concentration jusqu'à la dernière cartouche. Je vais seulement commencer à me rendre compte véritablement de mon exploit", a ajouté Lionel Cox, pur amateur face à des tireurs professionnels. "Ils le sont tous. Ils ne font que cela de la journée."

"J'ai beaucoup moins d'expérience", expliquait cet inspecteur au Ministère du travail de la Région Bruxelles-Capitale. "Ils ont un palmarès incroyable, plein de médailles internationales. Je suis un novice dans l'histoire. J'ai tenu bon jusqu'au bout dans la finale. C'est d'autant plus un exploit. Je dédie cette médaille à tous ceux qui ont cru en moi depuis 2009. Beaucoup de gens sont surpris de me voir sur le podium. Aujourd'hui, c'était mon jour !"

Evi Van Acker prend la tête en classe Laser Radial après 8 régates

Evi Van Acker a pris la tête du classement de la classe Laser Radia des épreuves olympiques de voile, après la 5e journée de compétition disputée vendredi à Weymouth. Elle s'est classée 8e de la 7e régate et a remporté la 8e régate.

La 7e régate a été remportée par la Chinoise Xu Lijia, devant l'Irlandaise Annalise Murphy et la Finlandaise Sari Mutala. Evi Van Acker, vice-championne du monde, a enlevé la 8e régate devant Sari Mutala et la Néerlandaise Marit Bouwmeester, championne du monde en titre. Murphy, en tête depuis la 1e régate, n'a pris que la 10e place de cette course. Au classement général, Van Acker détrône Murphy, qui recule au 2e rang. La Gantoise compte 23 points, contre 24 pour l'Irlandaise. Marit Bouwmeester est 3e avec 26 points, Xu Lijia 4e avec 30 points.

Il reste deux régates à disputer samedi. Les 10 meilleurs à l'issue de la 10e et dernière régate s'affronteront ensuite lundi dans la course à la médaille. Evi Van Acker, 26 ans, dispute ses 2e Jeux Olympiques. Elle avait pris la 8e place il y a quatre ans à Pékin.

Bolshakova échoue aux portes de la finale

Svetlana Bolshakova n'est pas parvenue à atteindre la finale du triple saut. Les 13,84m n'ont pas suffit à passer le stade des qualifications puisqu'elle termine à la 21è place. les autres sauts de la Belge d'origine russe ont été mesurés à 13m42 et 13m45, bien en-dessous de son record de Belgique (14.55), obtenu aux Championnats d'Europe de Barcelone en 2010, et de sa meilleure prestation de la saison (14m28).

Lionel Cox a réussi le 2e score des qualifications, seul le Bélarusse Sergei Martynov a réussi un sans-faute (600/600). Le Slovène Rajmond Debejev a réussi 596/600), "mais les 5 autres ont un score de départ de 595/600, soit 4 points, ce qui est déjà beaucoup en tir", a expliqué encore le coach de Lionel Cox.

Les 8 finalistes gardent leur score de qualifications et vont tirer 10 balles supplémentaires. Les scores seront pris au dixième. Un tir qui fait mouche rapporte 10.9. Au fur à mesure que la balle s'éloigne: 10.8, 10.7, etc.. "Ce qui permet de rattraper un tir".

Pas de diplôme pour Tim Maeyens

Contrairement à ces deux précédentes olympiades, Tim Maeyens n'a pas réussi à décrocher son diplôme olympique. Le Brugeois a en effet terminé 6e et dernier de la finale B du skiff en aviron aux Jeux Olympiques de Londres, ce qui le classe en 12e position finale.

Comme en demi-finales, les rameurs devaient combattre avec un fort vent contraire, désavantageant notre compatriote plus léger que ses concurrents. Maeyens n'a jamais semblé pouvoir inquiéter les quatre premiers de sa finale B. Le Cubain Angel Rodriguez Fournier s'est montré le plus rapide en 7:11.17, devant le Lituanien Mindaugas Griskonis (7:15.32) et le double champion olympique, le Norvégien Olaf Tuftze (7:18.15).

Maeyens a bouclé ce qui pourrait être son dernier 2000 m olympique en skiff, en 7:27.51. Il s'était classé 6e de la finale A à Athènes en 2004, et avait échoué au pied du podium en 4e position à Pékin.

Maeyens se consolera avec le record olympique établi en séries dans des conditions de vent bien différentes en 6:42.52.

"J'étais venu ici avec comme objectif une troisième finale consécutive et les deux premières courses ont prouvé que j'étais prêt. J'ai averti tout le monde que mon record olympique n'était pas une garantie pour me hisser en finale, parce qu'avec un fort vent contraire mes chances se résumaient à peau de chagrin. Et ce vent est arrivé le jour de ces fameuses demi-finales, me faisant perdre tout rêve de finale", a expliqué le Brugeois.

"En finale B, tous les couloirs ont été redistribué et, au lieu de l'avantageux couloir six, j'ai hérité du très désavantageux couloir deux. Ce qui m'enlevait toute chance de terminer parmi les deux premiers de cette finale B, puis que les skiffeurs les plus puissants bénéficiaient aussi des meilleurs couloirs. Mais cet ordre de départ est la conséquence de mon mauvais résultats en demi-finales, je dois donc en vouloir à moi-même uniquement. Une régate à oublier au plus vite," analysait Maeyens, qui ne veut pas encore se prononcer sur son avenir sportif.

"Normalement, je dois encore participer aux championnats d'Europe, mi-septembre à Varèse. Actuellement, je ne le sens pas fort, mais il me semble plus intelligent de ne pas faire de déclarations maintenant. Je dois encore digérer ce résultats et faire la balance d'ici quelques jours", selon Tim Maeyens.

Jolien Sysmans éliminée en série du 50 mètres nage libre

Jolien Sysmans a été éliminée vendredi matin en série du 50 mètres nage libre. Avec un temps de 25.60, elle a pris la 31e place, alors que seules les 16 meilleures étaient qualifiées pour les demi-finales. "Bien sûr que je suis déçue, mais je ne suis définitivement pas une nageuse du matin. On l'a encore vu aujourd'hui. J'avais espéré m'approcher un peu plus de mon record de Belgique (25.37)", a réagi Jolien Sysmans après son élimination.

L'Anversoise de 19 ans ne devait en principe pas participer aux Jeux, mais elle a été repêchée en dernière instance par le Comité olympique et interfédéral belge (COIB). "J'étais en vacances quand j'ai été appelée. J'ai donc eu une préparation plus courte que d'habitude", explique-t-elle.

Jolien Sysmans dit cependant être contente de la chance qui lui a été offerte. "C'est une vraie expérience de vie. J'ai beaucoup appris. C'est quand même une compétition au plus haut niveau."

Michael Butheel qualifié pour les demi-finales du 400m haies

Michaël Bultheel s'est qualifié pour les demi-finales du 400m haies, lors de la première journée de l'athlétisme vendredi midi à Londres. L'étudiant en médecine, 26 ans, s'est classé sixième de la 4e série, la plus rapide des six, signant un nouveau record personnel en 49.18, soit 42 centièmes de mieux que son meilleur chrono de la saison (49.60) et 20 centièmes en-dessous de son ancienne meilleure marque (49.38).

C'est dans sa série que le Cubain Javier Culson a réalisé le meilleurs temps en 48.33. Bultheel, qui a été repêché par le COIB en même temps que plusieurs autres athlètes, se classe 8ème de l'ensemble des 50 engagés après les séries. Les trois premiers des six séries étaient qualifiés en demi-finales en compagnie des six meilleurs temps.

Les demi-finales (3 séries) se courront samedi à partir de 19h00.

Sara Aerts recule à la 28e place après la hauteur

Sara Aerts a arrêté son concours du saut en hauteur, la deuxième épreuve de l'heptathlon, à une barre franchie à 1m65. L'Anversoise, qui possède un record personnel 1m81, a débuté à 1m62, réussissant cette hauteur à son premier essai, avant de franchir 1m65 à sa deuxième tentative et d'échouer à trois reprises à 1m68.

Aerts ajoute 795 points seulement à son compteur, totalisant 1928 points après un très bon résultat lors de la première épreuve du 100m haies. Avec un chrono de 12.94 (vent: +1,3), elle avait signé le 4e temps des 39 engagées, signant un nouveau record personnel (ancien: 13.06). L'heptathlonienne belge, qui avait été repêchée pour ces Jeux par le COIB, recule de la 4e à la 28e place du classement provisoire.

La tête du classement est toujours occupée par la Britannique Jessica Ennis, avec 2.249 points. Elle a terminé la hauteur en 5e position, avec 1m86, alors que le concours était remporté par la Lituanienne Austra Skujyte (1m92), devant la Britannique Katarina Johnson-Thompson (1m89) et la Bélarusse Yana Maksimava (1m89).

Ce vendredi, Sara Aerts doit encore disputer, l'épreuve du poids et le 200m. samedi, la longueur, le javelot et le 800m sont au programme. Le meilleur heptathlon de la Belge, 28 ans, a été réalisé à l'Euro de Barcelone en 2010 avec un total de 6.084 points. Elle y avait pris la 12e place.

Claudia Fassaert 21e et qualifiée pour le Grand Prix Special

Claudia Fassaert (Donnerfee) a terminé à la 21e place la compétition de dressage des jeux Olympiques de Londres, avec 71.793 pc, à l'issue des deux premières journées du concours.

Fassaert, 42 ans, préférée à Jeroen Devroe dont le cheval Apollo vh Vijverhof n'était pas assez en forme, avait récolté jeudi 71.793 pc, occupant la 7e place provisoire, avant que 25 autres amazones n'entrent en action ce vendredi.

Fassaert intègre le top onze des amazones qui ne participent pas à la compétition par équipes. Notre compatriote décroche ainsi une place pour les demi-finales, le Grand Prix Spécial, programmé mardi. Les médailles pour l'épreuve libre (freestyle) seront attribuées jeudi.

Dans la compétition individuelle, la Britannique Charlotte Dujardin (Valegro) occupe la tête du classement avec 83.663 pc, devant la Néerlandaise Adelinde Cornelissen (Parzival)/81.687 pc) et l'Allemande Helen Langehanenberg (Damon Hill/81.140).

Wannes Van Laer recule à la 33e place après 8 régates

Le navigateur Wannes Van Laer a reculé vendredi à la 33e place du classement général en classe Laser, à l'issue des 7e et 8e régates. Le navigateur de 27 ans a achevé la 7e régate, remportée par l'Argentin Alsogaray, à la 23e place et a été disqualifié dans la 8e, qui a vu la victoire de l'Australien Slingsby. Celui-ci reste en tête du classement général.

Les 9e et 10e régates auront lieu samedi et la compétition s'achèvera lundi.

Le programme des Belges de ce vendredi

Après deux défaites contre des ténors que sont l'Allemagne et les Pays-Bas, les Red Lions doivent s'imposer face à la Corée du Sud en hockey chez les messieurs.

Publicité clickBoxBanner