Omnisports

Cédric Van Branteghem prend la succession de Wilfried Meert en tant que directeur du Mémorial Van Damme. 

S'il savait qu'il remplacerait un jour Meert, dont il était le bras droit depuis un an et demi, Van Branteghem ne s'attendait pas à ce que le changement se produise si rapidement. "L'initiative vient de lui, il m'en a parlé il y a trois semaines. J'étais un peu surpris, je pensais qu'il resterait encore un peu", a confié l'ancien coureur du 400 mètres.

"J'ai toujours dit que j'étais ambitieux, mais patient. S'il voulait rester directeur pendant encore six ans, il n'y aurait pas eu de problème. D'ailleurs, je ne veux pas qu'il quitte complètement l'organisation." Le co-fondateur du Mémorial restera dans le conseil d'administration, prêt à conseiller son successeur.

Van Branteghem, 37 ans, garde d'excellents souvenirs du Mémorial. "Comme athlète, j'ai toujours rêvé de pouvoir y courir. J'y ai participé trois fois. La première fois c'était en 2003. Et j'y avais battu le record de Belgique. Et c'est là que j'ai disputé la dernière course de ma carrière, en 2010. Je suis très fier d'assurer aujourd'hui la continuation du travail de Wilfried, qui ne part pas tout à fait."

En tant que directeur du Van Damme, "le plus grand événement d'athlétisme en Belgique", Van Branteghem veut "continuer à amener l'athlétisme vers les gens. Cette année, nous réitérons à nouveau un long préambule du Mémorial. Il y aura les 10 km de Bruxelles en avril et l'Urban Mémorial dans plusieurs villes belges, de mai à août."

Van Branteghem avait rejoint Golazo, l'agence en charge de l'organisation de différents événements sportifs dont le Van Damme, en septembre 2015.

La 41e édition du rendez-vous bruxellois au stade Roi Baudouin aura lieu le 1er septembre prochain. Elle comptera, avec Zurich, comme finale de la Ligue de Diamant.