Omnisports

Si le rendez-vous ne sera pas décisif pour les Jeux olympiques d'Athènes, il permettra en tout cas aux meilleurs de bien se placer. Et les meilleures nations interarmes, ce sont l'Italie, la France, l'Allemagne, la Russie et la Chine, avec en outsiders pour certaines disciplines, des tireurs venant d'Espagne, de Hongrie, de Pologne, de Corée du Sud, d'Autriche et... de Belgique.

La préparation de l'équipe belge n'a pas été de tout repos pour les mousquetaires belges. Principale victime, la fleurettiste Nele Schouterden a dû renoncer suite à une déchirure au genou droit. Ecartée pour six mois, elle peut également faire une croix sur les JO. Quant à Luc Pichon et à Cédric Gohy, ils ont subi tous deux une petite entorse à la cheville. «Mais sans gravité», a tenu à rassurer Gohy, 7e mondial au fleuret. Jean-Baptiste Vanelshander s'est, lui, froissé le poignet dans un contact avec Van Dormael à l'entraînement.

Pas d'obsession de médailles

Là aussi, rien de bien dramatique. Ils sont sur place depuis le début de la semaine et ont effectué un stage en compagnie des fleurettistes des autres pays. Quant aux épéistes, leur préparation fut beaucoup plus calme.

Par rapport à son ami Gohy, Van Laecke pourra aborder la compétition de manière plus détendue, lui qui fut défenestré dès le premier tour du tableau final l'an dernier alors que le Verviétois avait décroché une superbe 7e place à Lisbonne. Mais aucun des deux tireurs ne veut se mettre de pression en voulant à tout prix décrocher une médaille. «Atteindre les huitièmes de finale serait déjà très bien», confient-ils de concert.

L'entraîneur des épéistes, Marcel Van Laecke, aura à choisir parmi Yoeri Van Laecke, Diego Soudan, Dimitri Tchaltsev et Daniël De Roeck. Ces deux derniers font leur apparition dans l'équipe sans être de jeunes premiers.

Deroeck a 44 ans et jouera plus que probablement le rôle de réserviste, tandis que Tchaltsev, 32 ans, ancien champion d'URSS junior et actuel champion de Belgique, est un véritable renfort. Il ne pourra cependant pas participer au tournoi individuel.

Le néo-Belge partira également à Cuba avec la casquette d'entraîneur des épéistes dames: Vinciane Coessens et Geneviève Van Huysse.

© Les Sports 2003